Netanyahou a promis à Shikli : « Ils ne voulaient pas de vous comme député – ils devront vous accepter comme ministre du gouvernement »

0
50

Dans un discours depuis la « Bibi-Ba » (véhicule sécurisé), Netanyahou a promis aux militants du Likoud que « ceux qui ne voulaient pas d’Ami’haï Shikli comme membre de la Knesset, devront l’accepter comme ministre dans le gouvernement », à la suite de la disqualification de la candidature de Shikli. Il a promis de saisir la Haute Cour à ce sujet.

JDN

33 jours avant les élections : Après l’annonce hier soir (mercredi) par le président de la Commission électorale centrale, le juge Yits’hak Amit, qu’il a décidé de disqualifier Ami’haï Shikli de se présenter sur la liste du Likoud pour les prochaines élections, le chef de l’opposition, la Knesset, lors d’une tournée avec la « Bibi-Ba » à Ramla, a déclaré qu’il ferait tout pour faire renverser la décision.

Pour tenter d’annuler la décision du juge Amit disqualifiant Shikli de se présenter au Likoud, le parti fera appel devant la Cour suprême en affirmant que le juge n’a pas le pouvoir de déterminer par lui-même si un candidat est disqualifié ou non, mais que la décision doit être faite entre tous les membres de la commission électorale centrale. Une autre revendication du Likoud est que Shiki a accepté dès le début de retirer sa requête contre son départ de ‘Yamina’, suite au fait qu’il a compris du tribunal de district de Jérusalem qu’il pourrait se présenter sur la liste du Likoud.

Lors d’une visite en Bibi-Ba ce soir à Ramla, Netanyahou a invité Shikli dans le véhicule blindé et a déclaré qu’il veillerait à le nommer ministre dans le prochain gouvernement. « Nous avons une surprise, je veux apporter la surprise ici, elle va et vient, voici notre ami Ami’haï Shikli », a annoncé Netanyahou au micro, et a poursuivi : « Notre ami qui se bat pour la vérité et la justice. Nous ferons de vous un ministre du gouvernement. »

LIRE  La Banque d'Israël tente de contenir l'irrésistible ascension du shekel

Netanyahou a également attaqué : « Le président de la commission électorale a annulé l’ordonnance du tribunal sans aucune autorité, ce n’est pas justice, ce n’est pas juste et ce n’est pas approprié. Avec le Likoud et Shiki, nous allons demander à la Cour suprême d’annuler cette non-décision. » À la fin de ses remarques, Netanyahou s’est adressé aux militants à travers la vitre blindée : « Avez-vous entendu parler de ce qu’ils ont fait à Shiki ? Vous, les électeurs, allez pétitionner contre cela en votant dans les urnes ».

Aucun commentaires

Laisser un commentaire