Neuf villes en Israël risquent de se voir confiner totalement !

0
79

Le comité ministériel se réunit aujourd’hui pour discuter de la recommandation d’imposer des restrictions à 9 villes, dont Lod, Modi’in ‘Ilith, Bétar entre autres.

Ceci, sur le fond de l’augmentation rapide et inquiétante des nouveaux cas de personnes atteintes du virus, plus de 1200 en ce jour.

Be’hadré ‘Harédim

Le ministère de la Santé a récemment rédigé (jeudi) un projet de restrictions, qui sera examiné par le comité ministériel spécial. Le comité devrait se réunir à midi et formuler une position sur les exigences – y compris de nombreux quartiers du public orthodoxe à travers le pays.

Selon la publication de Yaron Abraham dans ‘Hadachoth, l’exigence est d’imposer une fermeture complète de la ville de Modi’in Illit, ce qui inclut la fermeture de tous les établissements d’enseignement de la ville – Yechivoth et autres.

En outre, il est question d’imposer une fermeture complète de la ville de Ramla et d’étendre la fermeture à trois quartiers de Lod, ainsi qu’une proposition d’étendre la fermeture aux quartiers orthodoxes d’Ashdod. La décision finale n’a pas encore été prise.

La proposition du ministère de la Santé énumère également la fermeture de 2 quartiers de Beit Shemesh, y compris la fermeture des établissements d’enseignement à partir de 9 ans et la fermeture des Yechivoth et des Kollélim.

La ville de Jérusalem demande également au ministère de la Santé d’imposer des restrictions et de fermer 5 quartiers de la ville – dont : le quartier de Roméma, Maalot Dafna, Kiryat Sanz, Ramot et Har Nof. Dans tous ces quartiers, devront également être fermer les établissements d’enseignement à partir de 9 ans, ainsi que les Kollélim et les Yechivoth.

LIRE  Trump «envisage sérieusement» de transférer l'ambassade à Jérusalem

La ville de Bnei Brak devra également imposer des restrictions. Dans la première étape, il est question de fermer tous les établissements d’enseignement, les Yechivoth et les Kollélim. À Kiryat Malachi, on parle de  fermer deux quartiers de la ville – dont le quartier Ahuzat Rotem et le quartier ‘Habad.

Il convient de noter qu’avant la nouvelle loi, la décision est nécessaire de consulter le maire et d’entendre sa position. Dès ce matin, certains d’entre eux ont annoncé leur opposition aux restrictions.

PS de la rédaction : Finalement Bené Brak et Modi’in ‘Ilith, grâce à la réaction forte de leurs maires, ne se voient pas imposer un confinement, juste des restrictions plus légères.

Aucun commentaires

Laisser un commentaire