Un nouveau regard sur la techouva

0
872

Techouva, éloul, roch Hachana jour de jugement, notions qui inspirent parfois appréhension, angoisse, peur…pourtant si on sait regarder les choses un peu différemment nous trouverons qu’il n’y a pas de plus grande source de joie que de faire techouva. Pour expliquer ceci prenons un exemple. Cette année, votre boss vous a enfin donné cette promotion tant attendue, il vous a nomme vice président de toute la société, vous êtes en charge de centaines d’employés et de toutes les finances. Pourtant, ce jour redoutable arrive : tout a chaviré, et vous avez totalement raté une opération cruciale, causant des pertes financières très importantes. Tremblant, vous vous rendez chez le PDG qui vous a convoqué… Vous vous attendez au pire et êtes prêt à accepter son renvoi. Pourtant à votre grande surprise votre PDG vous affirme que si vous décelez la base du problème, regrettez votre erreur et décidez de ne plus recommencer…, il vous donne une nouvelle chance ! Et non seulement il ne vous renvoie pas, mais vous augmente encore vos budgets et votre salaire! Impossible, me direz vous? Pourtant ça c’est la techouva. D’ nous à confié la plus grande des responsabilités, un joyau , notre nechama, et un monde magnifique, que nous avons comme mission d’ améliorer à travers nos bonnes actions. Pourtant nous avons fauté et trompé la confiance que D’ nous a accordée…. Mais D’ non seulement ne nous punit pas automatiquement, mais en ce mois d’éloul, Il nous dit : « Mes enfants, Je vous aime ; ce monde merveilleux, Je l’ai créé pour vous, pour votre bonheur. Et tel un père miséricordieux, même si vous fautez, Je vous aime, alors Mes enfants, il suffit que vous regrettiez vos actions et décidiez de changer, et non seulement Je vous pardonne mais Je vous bénis aussi d’une longue vie de joie, bonheur, santé, réussite, et vous invite à vivre avec Moi cette relation d’amour renouvellée pour laquelle J’ai créé le monde…, la techouva… » Quel cadeau!

LIRE  "Un Juif à louer ?"

Alors qu’attendons nous ? Allons tous à la rencontre du nouveau moi, à la rencontre de D’ et rependons-nous!

Chana tova!

Aucun commentaires

Laisser un commentaire