Nuit tendue en Israël – des attaques en Syrie

0
241
MIDEAST ISRAEL PALESTINIANS

De nombreux habitants de la région centrale du pays ont signalé hier soir avoir ressenti et entendu des explosions fortes et inhabituelles qui ont été bien entendues dans un certain nombre de grandes localités, les échos des explosions sont venus parallèlement aux reportages dans les médias syriens d’une attaque israélienne dans la région de Damas | On estime qu’un missile antiaérien est entré sur le territoire de l’État d’Israël mais est tombé dans la mer.

Be’hadré ‘Harédim – Lancement de fusées vers le sud Photo : Hassan Jedi / Flash90

Des avions de l’armée de l’air israélienne ont attaqué plusieurs cibles ce soir (jeudi à vendredi) dans la région de Damas, la capitale de la Syrie. Cela a été rapporté ce soir par les médias du pays. Il s’agit apparemment d’une tentative de nuire aux livraisons d’armes et aux entrepôts utilisés par les Gardiens de la révolution en Syrie, dans le cadre d’une tentative d’empêcher une implantation iranienne dans la région.

Dans le même temps, de nombreux habitants du centre du pays et même du sud de Gush Dan ont déclaré avoir entendu de fortes explosions. Les explosions inhabituelles ont causé beaucoup de panique. Les explosions ont été entendues peu après 1h30 du matin, parallèlement aux informations faisant état d’une attaque attribuée à Israël en Syrie.

Selon les estimations, des tirs anti-aériens de l’armée syrienne ont dû traverser le territoire israélien, mais sont tombés dans la mer, provoquant de violentes explosions dans le centre. Aucun dégât ni victime n’a été signalé.

Ce n’est pas la première fois que des tirs antiaériens en provenance de Syrie provoquent des explosions sur le territoire de l’État d’Israël. Un cas similaire s’est produit il y a environ deux semaines, lorsqu’un missile anti-aérien tiré depuis la Syrie est entré en territoire israélien et a explosé dans la région du désert de Judée.

LIRE  Les USA mettent en garde Israël contre les risques d'une «amitié» avec la Chine.

Aucun commentaires

Laisser un commentaire