Nuit tranquille dans le sud : les routes de la bande de Gaza ont été ouvertes. Retour progressif à la normale

0
29

Après une nuit calme dans le sud, la routine revient dans le sud et autour de Gaza : les autoroutes ont été rouvertes, la circulation des trains reprendra à midi.

Hidabrout – Naama Green

Un retour progressif à la normale, après la fin de l’opération « Aurore » : Tsahal a annoncé ce matin (lundi), que si le calme est maintenu à la frontière de Gaza, les points de passage autour de la bande seront ouverts à 9h00.

La direction de la sécurité a convoqué une évaluation de la situation pour discuter de la suppression des restrictions, et à la fin de la discussion, il a été décidé d’ouvrir toutes les routes qui étaient fermées à la circulation dans la bande de Gaza, et d’annuler les contraintes pour les résidents de la région.

Le retour à la routine sur le front intérieur se fera progressivement au cours de la journée, après qu’il soit clair que les tirs de Gaza vers Israël se sont complètement arrêtés. Le trafic ferroviaire entre Sderot et Ashkelon reprendra à midi.

Au cours de l’opération « Aurore », 1 175 roquettes, obus de mortier et missiles ont été tirés sur Israël, dont 200 sont tombés dans la bande de Gaza. Certains d’entre eux ont causé le meurtre de civils palestiniens. Le système Dôme de Fer a intercepté environ 380 roquettes avec 96% de réussite. Par la grâce du Ciel, l’opération de 55 heures s’est terminée avec 0 victime du côté israélien.

Tsahal a considérablement endommagé la chaîne de commandement du Jihad islamique, éliminé plus de 10 terroristes en temps réel, attaqué environ 170 cibles terroristes de l’organisation, dont un tunnel d’attaque, des avant-postes et positions militaires, des fosses de lancement et des entrepôts d’armes.

LIRE  Pression sur Smotrich - conclusions entre le Likoud et Ben Gvir

Au sommet des réalisations de Tsahal dans l’opération figurent la liquidation du commandant de la brigade nord de l’organisation terroriste Tisir Jabari et du commandant de la brigade sud Khaled Mansour. Selon Tsahal, l’opération a rétabli la force de dissuasion d’Israël.

Le président américain Joe Biden a salué le cessez-le-feu et a déclaré qu’il soutenait une enquête sur le meurtre de civils : « Nous appelons toutes les parties à respecter les termes de l’accord et à veiller à ce que le carburant et les fournitures humanitaires entrent dans la bande de Gaza après la fin des combats ».

Aucun commentaires

Laisser un commentaire