Océan indien: nouvel épisode de la « guerre des navires »?

Océan indien: nouvel épisode de la « guerre des navires »?

0
50

Le cargo attaqué Chabbath n’appartenait plus à des Israéliens

Une source de la compagnie maritime Zodiac dirigée par l’homme d’affaires israélien Eyal Ofer a démenti la propriété du navire qui aurait été attaqué Chabbath dans le nord de l’océan Indien.

S’adressant à Reuters, un responsable de la société a déclaré que le CSAV Tyndall avait été vendu après que l’une des flottes de fret de la société ait été attaquée par l’Iran il y a quelques mois. Si l’Iran était responsable de cette dernière attaque, il a touché la mauvaise cible.

Chaîne Al-Maidan : l’attaque du navire marchand « israélien » serait une riposte à une attaque contre l’Iran

Samedi, les médias israéliens ont cité des responsables de la sécurité disant qu’un cargo israélien avait été touché dans l’océan Indien, sans en expliquer la raison, a rapporté le réseau d’information arabe Al-Haddad.

Aujourd’hui, samedi, le Times of Israel a cité la chaîne de télévision israélienne 12 disant que le cargo, qui aurait été attaqué dans l’océan Indien, appartenait à Eyal Ofer, le géant de l’industrie maritime israélienne.

Il a également été signalé que la chaîne de télévision avait identifié le navire, portant le nom « Tindel » et agitant le drapeau libérien.

Le rapport indiquait que l’équipage du navire n’était pas israélien et qu’aucune blessure ou dommage significatif n’avait été causé au navire à la suite de l’attaque.

Et le journal israélien « Jerusalem Post » a confirmé plus tôt, samedi, citant des sources israéliennes anonymes que l’équipage du navire n’était « pas d’Israël ».

Al-Maidan Channel a rapporté que le navire, qu’elle a décrit comme israélien, a été touché par des armes inconnues dans l’océan Indien et a pris feu.

LIRE  Le rav Chalom Cohen s'exprime face au Grand rabbin d'Israël

La chaîne a ajouté que personne n’avait revendiqué l’incident jusqu’à présent, mais a noté qu’ « il est étonnant que l’incident survienne un jour après l’annonce d’une attaque par drone israélien à l’ouest de Téhéran ».

La chaîne a cité les mêmes sources disant que « les médias iraniens ont rapporté le 23 juin qu’un drone a attaqué un bâtiment dans la ville de Karaj, et que le bâtiment attaqué était situé près de l’usine qui a produit le premier vaccin iranien contre le corona. »

Le Jerusalem Post a rapporté que des sources israéliennes pensent que le lien établi par la chaîne de télévision Al-Maidin entre l’attaque d’UAV en Iran et les dommages causés au cargo, prétendument israélien, indique implicitement que l’attaque est venue comme une vengeance après l’incident de Karaj.

Il est à noter que le navire civil qui a été attaqué aujourd’hui a été vendu il y a quelques mois et n’appartient plus à Israël. Le 13 avril 2021, le navire commercial « Hyperion Ray » appartenant à une société israélienne en mer d’Oman a été attaqué.

Les médias israéliens de l’époque parlaient d’un missile iranien tiré sur le navire, qui « appartient à Israël et hisse le drapeau des Bahamas ».

Une « guerre des navires » a éclaté entre l’Iran et Israël, lorsqu’un commando israélien a récemment attaqué un navire des Gardiens de la révolution iraniens au large de la côte ouest du Yémen. L’Iran, pour sa part, a riposté par des attaques contre plusieurs navires marchands.

Les tensions ont atteint un pic après que Téhéran a accusé Tel-Aviv d’être impliquée dans une attaque contre la centrale nucléaire de Natanz en avril dernier.

LIRE  Deux manifestants condamnés à de la prison pour s'être dénudés à Auschwitz

S’il s’avère que l’attaque contre le navire marchand aujourd’hui était une action iranienne, alors en fait, nous voyons clairement que l’Iran établit les nouvelles règles du jeu.
A tout préjudice causé à son industrie nucléaire, qu’à son avis Israël est derrière, il répondra en nuisant à tout intérêt israélien, même civil, peu importe où dans le monde.

https://nziv.net/65985/

Aucun commentaires

Laisser un commentaire

Choisir la devise
EUR Euro
0
    0
    Panier
    Votre panier est videAu shop