On est le 1er juillet, M. le Premier ministre…

0
190

Mais, semble-t-il, le fameux projet d’annexation que Biniamin Netanaiahou a prévu d’appliquer en la date simple du 1er juillet va être remis à plus tard. On appelle cela les calendes grecques…

Nul doute qu’en permettant une telle démarche, Trump a fait un grand geste envers Israël, mais, finalement, la situation de tous les côtés fait que cela n’est pas le moment, et que, visiblement, tant que le Machia’h n’est pas venu, il ne sera pas possible d’avancer dans ce domaine.

Trump lui-même est placé face à de très grands soucis aux Etat Unis, avec des chiffres inimaginables pour nous de décès par jours, des dizaines de milliers, du fait du corona, épidémie contre laquelle Trump n’a pas réellement pensé qu’il fallait lutter, et on lui en veut énormément dans son pays à ce propos. Sans oublier l’autre mort, unique elle, d’un malfaiteur à la peau noire, mis à mort par un policier, il est vrai, sans raison valable, ce qui a engendré une réaction populaire de violences et de vandalisme. C’en est au point que son concurrent, Biden, semble bien en place pour le vaincre lors des prochaines élections. Dès lors, lancer un tel projet, qui va évidemment monter contre lui l’Europe et d’autres pays, n’est pas très conseillé.

Mais aussi pour Israël, sachant que les pays arabes extrémistes risquent d’en profiter pour mener une guerre, ou au moins une guerilla, contre Israël, en un tel moment délicat, quand tout est un peu au ralenti du fait du corona, cela n’est pas la meilleure période pour mettre un tel projet réellement en marche.

LIRE  Sheldon Adelson interrogé par la police israélienne dans l'enquête pour corruption de Netanyahu

Sans oublier qu’à ce niveau-là également, Netaniahou et Gantz ne sont pas tout à fait sur la même longueur d’onde (mais pas seulement dans ce domaine…).

Le tout semble donc faire que l’on peut oublier « pour l’instant » ce fameux projet.

Aucun commentaires

Laisser un commentaire