On parle d’un cessez-le-feu pour ce soir, 20 h

0
43

On confirme en Israël qu’actuellement sont menés des pourparlers avec la médiation de l’Égypte pour arrêter les combats. Dans le même temps, les tirs depuis Gaza se sont poursuivis – des alarmes ont retenti à Rishon Lezion et Be’er Sheva, et des roquettes ont été interceptées | Le porte-parole de la branche militaire du Jihad islamique précise : « Nous maintenons des capacités qui feront du mal à l’ennemi »

Be’hadré ‘Harédim – Avi Gadalovitch Photo : gov Israël sur l’opération Aurore

Alors que les tirs de roquettes depuis la bande de Gaza se poursuivent, Israël accélère les pourparlers avec les médiateurs pour un cessez-le-feu. Des responsables israéliens ont déclaré ces dernières heures que la plupart des objectifs de l’opération actuelle – qui a commencé vendredi avec l’assassinat du haut responsable du Jihad islamique Taysir Jabari, le commandant de la région nord du Jihad islamique – ont été atteints dans le cadre des activités de Tsahal dans la bande de Gaza. Une source israélienne a confirmé à midi que des pourparlers étaient en cours avec l’Égypte pour tenter de mettre fin aux combats. Dans le même temps, des responsables du Jihad islamique ont déclaré à Al-Mayadeen aujourd’hui : « Nous ne coopérerons pas dans des efforts de médiation avant de nous venger des assassinats perpétrés par Israël ».

Le porte-parole de la branche armée du Jihad islamique, Abou Hamza, a déclaré que l’organisation est « fière de chaque goutte de sang versée pendant la campagne ». Selon lui, « on garde beaucoup de choses qui peuvent blesser l’ennemi ».

Plus tôt, pour la première fois depuis le début de l’opération, des alarmes ont été déclenchées dans les montagnes de Jérusalem et dans la région de Beit Shemesh. Plus tard, des roquettes ont été lancées vers Ashdod et Rishon Lezion et d’autres régions de la plaine. Les roquettes tirées sur la zone ont été interceptées et aucun dégât ni aucune victime n’ont été signalés. Entre-temps, une roquette a touché une maison du conseil régional d’Eshkol. Les membres de la famille se trouvaient dans l’abri privatif et n’ont pas été blessés. L’armée israélienne a annoncé qu’elle continuait d’attaquer les positions des lanceurs de roquettes dans toute la bande de Gaza.

LIRE  Hydroxychloroquine : la lettre au vitriol de Renaud Muselier à Olivier Véran

Aucun commentaires

Laisser un commentaire