On redoute ses effets, mais, pour l’instant, il n’y a pas de cas de morts du fait de l’Omicron !

0
192
Shaare Zedek hospital team members wearing protective clothes as they work at the Coronavirus ward of Shaare Zedek hospital in Jerusalem on September 23, 2020. Photo by Nati Shohat/Flash90 *** Local Caption *** מחלקה חולה מחלקת קורונה וירוס חולה חולים שערי צדק רופאים אחיות עובדים מונשמים

Bien que la nouvelle souche continue de se propager dans le monde, l’Organisation mondiale de la santé tente de rassurer : « Pas de panique ». L’Organisation mondiale de la santé a également précisé que jusqu’à présent, aucun décès par infection à Omicron n’avait été identifié et a promis de fournir bientôt des informations sur la nouvelle souche.

JDN

La souche omicron du coronavirus continue de se propager dans le monde, mais les hauts responsables de l’Organisation mondiale de la santé appellent à ne pas paniquer. La scientifique en chef de l’organisation, Somia Swaminatan, a déclaré que la situation dans le monde est très différente de ce qu’elle était il y a environ un an, bien qu’à l’heure actuelle, il ne soit pas clair avec certitude quelles sont les caractéristiques de la souche, ou si elle parvient à surmonter les vaccins.

« La variante est très contagieuse », a déclaré Swamintan, sur la base d’informations provenant d’Afrique du Sud – où la souche a été repérée pour la première fois la semaine dernière.

Elle a ajouté que la souche Omicron pourrait plus tard devenir celle qui cause le plus de morbidité à Corona dans le monde, mais a déclaré qu’à l’heure actuelle, la variante Delta est celle qui cause 99% de la morbidité. « À quel point devons-nous être inquiets? Nous devons être préparés et prudents », a-t-elle ajouté.

Un autre membre senior de l’Organisation mondiale de la santé, Mike Ryan, a déclaré qu’à l’heure actuelle, rien ne prouve que la composition des vaccins doive être modifiée pour vaincre la souche Omicron. L’Organisation mondiale de la santé a également précisé que jusqu’à présent, aucun décès de personnes infectées par Omicron n’avait été identifié et a promis qu’elles fourniraient bientôt des réponses aux questions qui se posent autour de la nouvelle souche.

LIRE  Avenir sombre pour la viande cachère en Europe

Aucun commentaires

Laisser un commentaire