On y est ? Ganz a déclaré lancer un comité d’enquête sur l’affaire des sous-marins…

0
150

Le train arrive (enfin) en gare : Ganz a annoncé avoir décidé de créer une commission d’enquête gouvernementale concernant l’affaire des sous-marins. Ceci semble devoir mettre en marche la démission du gouvernement et provoquer de nouvelles élections.

JDN

Le ministre de la Défense a informé les membres de ce comité qu’ils disposaient d’un calendrier de quatre mois pour la soumission du rapport final. Ganz a chargé les membres du comité de travailler avec l’échelon professionnel du ministère de la Défense et leur a souligné qu’ils étaient tenus d’accomplir leur travail de manière indépendante, sans engagement politique.

Le député Zohar a répondu à la décision de Ganz: « La décision n’est rien de moins qu’un défi contre le Likoud et son chef. Bien que Ganz soit bien conscient que Netanyahou n’a aucune part dans l’histoire des sous-marins, il travaille à le discréditer tout en mettant en danger l’intégrité de la coalition. »

Ces dernières semaines, Ganz a tenu de nombreuses consultations avec d’anciens hauts responsables du système juridique et de sécurité. À la lumière de ces consultations et des dernières informations auxquelles il a été exposé, Gantz a conclu qu’une enquête de la Commission de la défense pourrait mettre en lumière certains des processus qui ont conduit à l’achat des sous-marins et des navires, en passant en revue les procédures et la manière de prendre les engagements.

Ganz a décidé de nommer le juge à la retraite Amnon Strashnov à la tête du comité. Strashnov a été juge au tribunal de district de Tel Aviv, avocat militaire en chef et juge militaire.

Gantz a présenté aux membres du comité un calendrier de quatre mois pour la soumission du rapport final. Les conclusions de la commission, après avoir effectué les travaux nécessaires en matière de sécurité de l’information, seront publiées de manière transparente au public. Le ministre de la Défense a le pouvoir, en vertu de l’article 8A de la loi gouvernementale, de s’adresser au ministre de la justice afin de conférer au comité les pouvoirs d’une commission d’enquête, aux fins d’épuiser les procédures d’examen. Cela nécessite l’approbation du gouvernement.

LIRE  Le nazi Mengele a échappé deux fois au Mossad, selon un ex-espion

Les délibérations du comité, qui ne seront pas classifiées secrètes, seront publiées au grand public et il devrait commencer ses activités dans un délai d’une à deux semaines.

Le chef de la coalition et directeur du Likoud, le député Miki Zohar, a critiqué cette décision en l’accusant de mettre en péril l’intégrité de la coalition : « Aujourd’hui, nous avons reçu une nouvelle preuve que Gantz traîne de force Israël aux élections au milieu d’une crise mondiale. Je suis désolé qu’au lieu d’aider le Premier ministre dans ses efforts pour apporter des vaccins aux citoyens israéliens, Gantz tente de gagner des sièges… »

Aucun commentaires

Laisser un commentaire