Onu : la France prête sa voix à une résolution révisionniste et antisémite !

0
80

Par Shraga Blum – Iphinfo

L’Assemblée générale de l’Onu a adopté mercredi une résolution particulièrement scandaleuse sur Jérusalem niant tout lien entre le Mont du Temple et le peuple juif et le qualifiant de lieu exclusivement islamique. Elle demande à ce que ce haut-lieu de la civilisation juive ne soit plus nommé que par son appellation arabe : Haram el-Sharif ! Un comble, en pleine fête de ‘Hanoucca qui rappelle la réinauguration du Temple de Jérusalem après la victoire des Juifs, sous la direction des Maccabim, sur le armées syro-grecques, en l’an -165, huit siècles avant l’apparition de l’islam !

Cette résolution a été adoptée par 129 voix contre 11 et 31 abstentions. Parmi les pays européens qui ont voté contre ce texte scélérat, la plupart des Etats d’Europe centrale et orientale, et parmi ceux qui l’ont approuvée : la Belgique, l’Italie, l’Espagne et..la France, qui rate rarement une occasion de se déshonorer lors des votes à l’Onu concernant Israël.

Le délégué américain qui s’est opposé à cette résolution (tout comme la Grande-Bretagne) a déclaré « que l’omission du lien des Juifs et des chrétiens avec le Mont du Temple constitue un problème très grave ». Il a accusé les pays qui ont voté en faveur du texte d’avoir « adopté une terminologie qui est moralement, historiquement et politiquement fausse ».

La motion avait été proposée par l’Autorité Palestinienne et des pays arabes. Le représentant de l’Autorité Palestinienne à l’Onu, Riyad Mansour s’est réjoui de cette victoire et a parlé d’une résolution « appropriée et nécessaire ». Non content de ce succès indu, le représentant de l’organisation terroriste a appelé l’Onu à poursuivre sur sa lancée et à « accepter la Palestine comme Etat membre à part entière » et à condamner Israël pour « son refus de se retirer sur les lignes d’avant 1967 afin qu’une résolution à deux États du conflit puisse être mise en œuvre ». Il a également qualifié Israël « d’Etat apartheid ».

LIRE  Des milliers de jeunes sont venus prier en faveur du soldat en danger de mort

L’ambassadeur d’Israël à l’Onu, Guilad Erdan, a vivement réagi : « L’hypocrisie de ces trois résolutions est réellement scandaleuse (ndlr :deux autres résolutions anti-israéliennes ont également adoptées dont l’une demandant à Israël de se retirer du plateau du Golan). Une résolution sur Jérusalem qui ne fait aucune mention des racines juives antiques n’est pas une simple preuve d’ignorance mais une tentative de falsifier et de réécrire l’Histoire ». L’ambassadeur a rappelé pour exemple le bris du verre par le fiancé lors des cérémonies de mariage juif, après la récitation du célèbre verset « Si je t’oublie, Jérusalem… ».

Cette nouvelle offensive anti-israélienne de l’Autorité Palestinienne à l’Onu tranche singulièrement avec les multiples gestes unilatéraux effectués par le gouvernement Benett-Lapid en faveur de l’organisation terroriste dans le but affiché de « la renforcer ».

Une politique qui semble effectivement porter ses fruits…

Aucun commentaires

Laisser un commentaire