Oui ou non une 6e vague en Israël ?

0
26

Ces derniers jours, la tendance s’est inversée et la morbidité en Israël est en hausse – mais des données de second ordre provenant de divers instituts de santé montrent que, comme l’ont estimé un certain nombre de professeurs de premier rang, nous ne nous dirigeons pas vers une vague significative de morbidité.

L’une des questions qui intéresse le plus le monde aujourd’hui est celle de savoir si ceux qui se sont remis de la souche omicron du virus corona – peuvent être à nouveau infectés par la nouvelle souche de corona BA2, qui provoque des infections importantes, y compris en Israël. Selon un rapport publié ce soir (lundi) dans « News 12 », la question a été examinée par tous les responsables de la santé en Israël.

Il était question de savoir combien de personnes qui se sont remises du virus corona ont été à nouveau infectées au cours des quatre derniers mois, or 60 jours plus tard, elles ont été officiellement déclarées guéries du corona – cela signifie donc qu’elles ont été infectées une nouvelle fois, indépendamment des « restes » de l’infection précédente.

Les Koupoth ‘Holim ont montré que ces chiffres sont faibles. Meou’hédeth a répondu qu’il y en avait environ 70, Leumit seulement environ 50, et le Maccabi qui est considéré comme plus grand par rapport aux deux mentionnés avec seulement 8 infectés pour la deuxième fois, et le Clalit n’a pas encore apporté ses chiffres, mais il semble qu’il ne s’agit que de peu de personnes.

Ces chiffres indiquent qu’il s’agit de petits nombres qui apportent de bonnes nouvelles, car ils renforcent l’appréciation d’un certain nombre de professeurs chevronnés en Israël selon laquelle nous ne nous dirigeons pas vers une sixième vague significative de Corona – pour la simple raison qu’environ la moitié de la population israélienne a déjà été infectée par l’Omicron.

LIRE  Australie: soutenir le Hamas ? 25 ans de prison !

La situation générale :

Selon une mise à jour du ministère de la Santé, 12 869 nouvelles vérifications positives ont été annoncées hier sur 62 852 tests effectués. Le coefficient d’infection continue à grimper et le ministère de la Santé envisage de nouvelles directives.

Le coefficient d’adhérence (R) qui le week-end dernier a franchi le coefficient 1, continue de grimper. Selon la mise à jour de ce matin, le taux d’infection est de 1,23 %. Le pourcentage de tests positifs continue également d’être préoccupant et, selon une mise à jour du ministère de la Santé, 20,48 % de tous les tests effectués hier se sont révélés positifs.

Dans le même temps, aucune augmentation de la morbidité grave n’a été observée, et selon la mise à jour de ce matin, il y a 328 patients corona dont l’état est défini comme grave, dont 143 sont sous assistance respiratoire. Le ministère de la Santé met également à jour que depuis le début de l’épidémie, 10 431 personnes sont mortes du corona.

Hier soir, il a été signalé qu’à la lumière de l’augmentation de la morbidité, le ministère de la Santé envisageait de relancer les tests PCR à l’aéroport Ben Gourion. Les experts estiment que malgré les données alarmantes, ce n’est pas le début d’une nouvelle vague, mais la suite des fêtes de Pourim.

Aucun commentaires

Laisser un commentaire