Refus d’une exposition de caricatures israéliennes qui dénoncent les violations des Droits de l’homme en Iran

0
427

A Bruxelles s’est ouverte une exposition de caricatures d’artistes israéliens visant à dénoncer les nombreuses violations des droits de l’homme en Iran. D’une manière qui n’étonnera personne, ces dessinateurs israéliens voulaient exposer leurs oeuvres au sein du parlement européen, mais ils ont essuyé un refus catégorique, ce qui les a obligés à la présenter dans un local alternatif à proximité du Parlement. La direction du Parlement a justifié sa décision en faisant savoir que cette exposition est “trop controversée”… ! On n’offense pas le régime des mollahs.

Cette exposition de vingt tableaux est à l’initiative de l’American Jewish Committee (AJC) ainsi que de l’Israeli Cartoon Project (TICP). Le but était de faire prendre conscience aux députés européens de la gravité de la situation des Droits de l’homme en Iran ainsi que de la négation officielle de la Shoah.

Les dessinateurs dénoncent notamment les limitations à la liberté d’expression, le bâillonnement de l’opposition, la persécution de minorités et des homosexuels, les exécutions, etc.

Plusieurs députés européens qui se sont rendus à l’exposition ont dénoncé la censure imposée par le Parlement européen, “signe de la passivité de l’UE face à l’attitude agressive et violente du régime iranien face à certains pays voisins et à ses propres citoyens”. Le boycott par l’UE n’a pas empêché de nombreuses personnes à venir voir l’exposition parmi elles des personnalités publiques et des journalistes.

Yaïr Lapid, qui représentait Israël et qui a présidé à l’inauguration de cette exposition, a réagi à la décision de l’UE en déclarant: “La décision du Parlement européen d’interdire cette exposition dans ses murs transforme l’UE elle-même en caricature (…). Ils n’ont pas fait la distinction entre les tueurs et les tués, entre les victimes du terrorisme et les terroristes (…). Il n’y a qu’une raison possible à cette interdiction: la peur. Cette peur leur a fait jeter par-dessus bord toutes les valeurs démocratiques et humanistes qui sont à la base de l’existence de l’Union européenne. Ces valeurs ont perdu la bataille, mais pas la guerre. C’est pour cela que nous sommes ici. Nous n’avons pas capitulé et cette exposition est présentée. Elle le sera également en Israël et aux Etats-Unis afin de rappeler au monde cette simple vérité: l’Iran est uns dictature de terrorisme islamique et il est le plus grand financier et exportateur actuel du terrorisme dans le monde”.

LIRE  Biodiversité : Israël accueille 8 fois plus d’oiseaux migrateurs que l’Angleterre

Source www.lphinfo.com

Aucun commentaires

Laisser un commentaire