Pays-Bas: le BDS ‘victime’ de l’effet boomerang…

0
502

L’effet “boomerang” a une nouvelle fois joué contre le BDS, cette fois-ci aux Pays-Bas. Une activiste anti-israélienne avait lancé un appel au boycott de vins israéliens des caves « Efrat » proposés sur les rayons de la chaîne de supermarchés HEMA. Stupide autant que malveillante, l’activiste pensait que ce vin était produit dans la localité d’Efrat, dans le Goush Etzion.

Photo Aroutz 7

Résultat : en quelques jours, des néerlandais juifs et amis d’Israël se sont rendus dans ces supermarchés pour encourager les clients à acheter ces vins et en ont eux-mêmes acquis, ne laissant plus rien sur les rayons !

La chaîne de supermarchés HEMA est l’une des plus importantes des Pays-Bas avec pas moins de 525 magasins dans le pays. Elle fut créée avant la Shoah, en 1926, par deux Juifs, Arthur Isaac et Leo Meyer, et jusqu’à ce jour, la direction tient à proposer des produits ‘cacher’ et en provenance d’Israël.

L’un des militants pro-israéliens a raconté que cette histoire est déjà devenue célèbre aux Pays-Bas:  « Cette activiste n’a pas compris qu’une majorité de la population hollandaise aime Israël et qu’elle n’aime pas qu’on lui dise de ne pas acheter des produits israéliens », explique-t-il, espérant toutefois que le stock de vins sera rétabli d’ici la fête de Pessa’h !

LIRE  Juifs, Noirs... Quand Reverso propose des traductions antisémites ou racistes

Aucun commentaires

Laisser un commentaire