Perte de contrôle dans le Néguev

0
113

Perte de contrôle dans le Néguev : des pierres ont été déposées sur une voie ferrée, le véhicule d’un officier a été incendié

Radio Kol ‘Haï – Nadav David

Une lutte acharnée entre les terroristes de la diaspora bédouine et la police à Segev Shalom, sur fond de plantation d’arbres dans le Néguev (en pleine Chemita !). Le ministre des Affaires étrangères et le vice-premier ministre demandent l’arrêt des plantations. L’ancien Premier ministre Netanyahu a appelé le gouvernement à ne pas reculer : « Personne n’arrêtera de planter des arbres en Terre d’Israël. Ra’am menace de ne pas voter avec la coalition. De très violentes émeutes contre les forces de police ont commencé ce soir (mardi). De plus, des pierres ont été placées sur la voie ferrée, que le conducteur du train a identifié et a freiné le train à temps. Des pierres ont été lancées sur des policiers et les ont blessés. Des pierres ont été lancées sur des véhicules et un bus sur la route 25. De vastes émeutes ont été enregistrées dans la région de Segev Shalom.

La police a déclaré : Une équipe de police a récemment été appelée pour un incendie criminel de voiture à Segev Shalom. Le propriétaire du véhicule a été localisé et secouru. L’activité policière sur les lieux se poursuit. La route 25 est ouverte à la circulation.

Le ministre du Logement Zeev Elkin est intéressé par la poursuite des plantations malgré les violences sans précédent de la part des Bédouins et les menaces de Ra’am, en revanche Yair Lapid appelle à arrêter les plantations de suite.

LIRE  Pour contrer l'Iran, Israël cible l'Afrique

Le Hamas a appelé à l’arrêt de la confiscation des terres et a déclaré : « La poursuite des destructions au bulldozer et de la destruction des autorités d’occupation dans la région du Néguev, ainsi que la démolition de la tente du peuple et l’arrestation de certains d’entre eux, confirment l’insistance d’Israël à terminer sa mission – judaïser le Néguev palestinien occupé. »

Suite aux événements dans le sud, la « Ligne rouge de protestation » déclare que : « Nous appelons le gouvernement à déclarer l’état d’urgence dans le sud ce soir. À mobiliser les forces de réserve de la police des frontières et à faciliter les règles d’ouverture des feux. Ceux qui ont peur d’utiliser des snipers ne pourront pas expliquer l’abandon des habitants du sud en raison d’un manque de main-d’œuvre. Nous n’accepterons pas des images du genre de Chomré ha’Homoth sur les routes du sud. »

L’ancien Premier ministre Netanyahu a appelé à la poursuite des plantations : « Personne n’arrêtera de planter des arbres en Terre d’Israël. Je soutiens pleinement les forces de sécurité et exige que Bennett condamne immédiatement l’incitation de Ra’am, son partenaire principal au sein du gouvernement. »

Yariv Levin a répondu ce soir : « Le gouvernement Bennett est en perte totale de contrôle. Il a perdu le contrôle de la contagion et de la gestion de la crise corona, et perd maintenant le contrôle du Néguev ».

Les événements dans le Néguev ont un nom : le terrorisme. Terreur alimentée par les menaces de Ra’am, le partenaire principal de Bennett au gouvernement. La reddition immédiate de Lapid au terrorisme est une étonnante démonstration de faiblesse et un manque fondamental de compréhension de la réalité dans laquelle nous vivons.

LIRE  En Israël, les Prudhommes plus durs envers les employeurs.

Bennett doit préciser sans équivoque que les plantations dans le Néguev se poursuivent, malgré l’appel de Lapid et les menaces de Ra’am, et apporter tout son soutien aux forces de sécurité pour mettre fin aux émeutes. « Ce sera la fin immédiate du gouvernement.  » Levin a écrit.

Le vice-ministre des Affaires étrangères et vice-premier ministre Yair Lapid a appelé à l’arrêt des plantations, « 12 ans d’abandon du Néguev et de négligence du problème bédouin ne seront pas résolus en un jour. L’État d’Israël doit planter des arbres sur les terres de l’État, mais doit ne pas nuire aux moyens de subsistance de la région. »

Selon Lapid, « Tout comme le gouvernement Netanyahou a cessé de planter en 2020, il est également possible d’arrêter de se réorganiser maintenant. Le gouvernement du changement s’est engagé à résoudre le problème bédouin et à parvenir à une colonisation dans le Néguev. Les politiciens de tous bords devraient se calmer. au lieu d’allumer le feu. »

Le sionisme religieux sur les émeutes dans le Néguev, « Quiconque succombe aux menaces de Ra’am après les émeutes nocturnes dans le Néguev et la tentative d’assassinat de passagers de train israéliens près de Rahat par des partisans du Mouvement islamique, mettra un dernier sceau sur la vente de le Néguev et la perte de la gouvernance de l’État d’Israël. »

Le président du mouvement Im tirtsou, Peleg, a déclaré : « Les émeutes dans le Néguev sont le résultat direct de l’incitation du Mouvement islamique. Le mouvement Im tirtsou appelle tous ceux qui se disent sionistes à la Knesset d’Israël à renoncer à tout partenariat avec les émissaires des Frères musulmans et à établir une coalition sioniste qui veut l’avenir d’Israël. S’appuyer sur un parti antisioniste qui considère la plantation comme un acte de » tirer dans la poitrine « conduira à une désintégration sans précédent. »

LIRE  Vers la signature d'un accord entre Bibi et Gantz ?

Aucun commentaires

Laisser un commentaire