Leur poisson d’avril sauve une vie à l’aéroport Ben Gourion !

0
1993

Samedi soir 1er avril, deux secouristes bénévoles de United Hatzalah, Dvir Adani et Moshe Mizrachi, décident de faire un poisson d’avril à leurs amis. Les deux volontaires se trouvaient à proximité de l’aéroport Ben Gourion lorsqu’ils ont décidé de se prendre en photo dans la salle des départs de l’aéroport et de poster sur Facebook un message annonçant leur départ spontané en Thaïlande.

Sac en bandoulière et passeport en main, ils demandent à un autre voyageur (un vrai) de les prendre en photo. Aussitôt postée, les commentaires vont bon train sur le réseau social. Quelques minutes plus tard, une alerte est envoyée aux deux secouristes : un homme souffrant de douleurs thoraciques sévères se trouve dans l’aéroport, à quelques dizaines de mètres d’eux (Photo ci-dessous).

Ils accourent à l’endroit indiqué et se trouvent en présence d’un homme âgé en pleine crise cardiaque. L’homme devait voyager avec sa femme et sa fille à Moscou une heure plus tard. Les secouristes ont (très) rapidement traité le patient et se sont assurés qu’une ambulance était en chemin. Ils sont restés à ses côtés en attendant son évacuation vers un hôpital dans un état stable.

« Dans ce genre de situation, il ne fait aucun doute que si nous n’avions pas été aussi proche, l’histoire aurait pu se terminer différemment. Ce qui a commencé comme une farce amicale et inoffensive a contribué à sauver la vie de cet homme », a déclaré Adani. « C’est ce qu’il y a de si incroyable chez Ihoud Hatzalah. Nous avons les moyens de sauver des personnes, peu importe où nous sommes ou ce que nous faisons ».

LIRE  Les réseaux sociaux s’enflamment: la terroriste est soignée, et le soldat poignardé doit patienter

Dvir et Moshe font partie des plus de 3000 secouristes bénévoles d’Hatzalah qui se rendent disponibles 24/7 pour porter secours à quiconque est dans le besoin, rapidement et gratuitement. Pour les soutenir et leur donner les moyens de sauver des vies tout les jours en Israël, rdv sur www.hatzalah.fr

Aucun commentaires

Laisser un commentaire