Les pommes de terre de Coop et/ou du Boycott ?

0
776

Après la décision de l’union européenne de signaler par des étiquettes tous les produits en provenance des territoires, on a trouvé aujourd’hui sur les étalages de chaîne alimentaire « Coop » en Suisse des pommes de terre portant des autocollants « Boycott Israël ».

Interrogé à ce propos, le porte-parole de la Coop, Ramon Gander, a expliqué : « Nous ne suivons pas une politique de commerce extérieur particulière, et n’imposons pas de boycotts motivés par des raisons politiques ». La seule ligne directrice que s’impose la Coop est celle de la Confédération suisse qui ne dirige aucune sanction envers Israël. « Nous avons toujours étiqueté correctement nos produits pour laisser le choix aux consommateurs », a-t-il ajouté.

Il existe en effet de nombreux groupes qui appellent au boycott des produits israéliens, comme l’association Suisse-Palestine. De même, au début du mois de mars de cette année, l’association BDS a appelé explicitement à boycotter les pommes de terres nouvelles en provenance d’Israël. Ainsi, sur le site suisse de BDS, on peut lire que les responsables suisses ont donné aux consommateurs intéressés du matériel d’information et des autocollants portant l’inscription « Boycott Apartheid made in Israël ».

La question reste donc posée de savoir qui est parvenu à coller cette mention sur des légumes en provenance d’Israël. D’autant que, comme l’a rappelé le porte-parole du ministère des affaires étrangères, Emanuel Na’hchon : « Il serait intéressant de savoir si les ennemis d’Israël appellent aussi au boycott des ordinateurs, des téléphones, du matériel médical, des médicaments, etc. fabriqués en Israël… »

LIRE  Belz inscrit chez les Sefarades ?

Aucun commentaires

Laisser un commentaire