Pour Shass, la politique israélienne est arrivée à la ligne rouge

0
132
Shas party chairman and Minsiter of Interior Affairs Aryeh Deri leads a party meeting at the Knesset on September 22, 2019, ahead of their recommendation to the President for who with be given the mandate to build the next coalition following the elections. Photo by Yonatan Sindel/Flash90 *** Local Caption *** ?????? ?? ???? ???? ???? ????? ?????? ???? ??????

Le rav Dérhy : « Nous sommes arrivés à une ligne rouge. Il est douteux qu’il y ait une justification pour la poursuite du partenariat entre nous »

JDN

Le président du Shas contre le ministre de la Défense: « La création du comité concernant la vente des sous-marins signifie que Gantz utilise son poste au ministère de la Défense pour faire de la propagande électorale. » Kakhol lavan en réponse: « Kakhol lavan ne doute pas qu’au moment de vérité, le ministre Derhi respectera son engagement et la garantie qu’il a donnée pour la pleine application de l’accord signé avec la formation du gouvernement. »

Le président du Shas, le ministre rav Aryé Derhy, a vivement attaqué aujourd’hui (lundi) le ministre de la Défense lors de la réunion de Kakhol Lavan afin de procéder à la création du comité d’enquête sur les sous-marins et a déclaré qu ‘ »hier, quelque chose s’est passé en Israël, en tant que membre de longue date du cabinet de la défense et que lié avec plusieurs Premiers ministres et ministres de la Défense sur de longues années, je peux malheureusement affirmer que le ministre de la Défense a franchi une ligne rouge pour des raisons politiques. « 

« La création du comité auquel il s’est lui-même opposé il y a plusieurs mois fera de Tsahal et de l’establishment de la défense une partie prenante de la propagande électorale politique et la divulgation d’informations classifiées et confidentielles par le biais de fuites dans les médias. J’appelle par la présente le Ministre de la défense, mon ami M. Ganz – vous avez consacré la plupart de vos années à la sécurité d’Israël. Revenez et nous continuerons à maintenir le système de sécurité hors du jeu politique.

LIRE  Nouvelle baisse historique du chômage en Israël

«J’étais parmi les principaux moteurs pour former un gouvernement, j’y ai investi de nombreuses heures, il y a quelques mois, juste avant la dissolution de la Knesset, j’ai proposé un compromis pour que le gouvernement puisse continuer. Je pensais qu’un gouvernement d’unité serait bon pour le peuple d’Israël, en particulier pendant la crise de Corona et la crise économique. À la lumière de la conduite récente, je doute qu’il y ait une justification ou un avantage à poursuivre ce partenariat.

« Je lance un appel au Premier Ministre et au Ministre de la Défense, nous sommes arrivés à l’heure de la vérité, nous sommes à l’heure de la fermeture du gouvernement – maintenant nous devons tout mettre de côté et nous concentrer uniquement sur la protection contre le Corona, sauver la vie des gens et assurer les moyens de subsistance du peuple d’Israël. Nous devons tout faire pour ramener tous les enfants israéliens à l’école. Sauver les moyens de subsistance de centaines et de milliers de personnes et prendre soin des populations affaiblies qui ont été les plus durement touchées par cette crise. »

Les membres de Kakhol Lavan ont répondu que « la création du comité ne découle pas de considérations politiques mais de notre responsabilité. Il est du devoir de l’establishment de la Défense d’examiner les processus de passation de marchés et de tirer des leçons. Il n’y aura pas d’affaire sous-marine. Mais un plein respect des accords signés à la formation du gouvernement. « 

Aucun commentaires

Laisser un commentaire