Premier accord à droite entre ‘Otsma Yehoudith et ‘Noam’

0
50

Les partis de ‘Otsma Yehoudith et Noam ont signé ce soir un accord pour les prochaines élections. « Nous appelons nos membres du Parti Sioniste Religieux et du Foyer Juif à s’unir et à garantir une représentation significative et importante d’une liste religieuse nationale unifiée. »

JDN

Que l’on soit d’accord avec eux ou non, on ne peut toutefois qu’apprendre avec plaisir qu’au moins dans la partie droite de l’échiquier politique local les personnalités impliquées sont parvenues à établir des accords de route conjointe ! Dans la Gauche, personne n’y est encore arrivé… Ce qui met en danger nombre de groupes politiques, et peut amener une grande perte de voix – quand ces petits partis n’arrivent pas à dépasser la limite inférieure.

La donc, c’est le parti « ‘Otsma Yehoudit », dirigé par l’avocat Itamar ben Gvir, et le parti No’am, dirigé par Avi Maoz, qui ont signé un accord de fonctionnement conjoint entre les parties lors des prochaines élections.

L’accord stipule, entre autres, qu' »à la lumière des défis auxquels l’Etat d’Israël est confronté et de la nécessité d’établir un gouvernement de droite fort et stable et à la lumière de l’objectif de relier toutes les parties représentant le sionisme religieux et toute la Tora d’Israël, les partis se sont entendus sur une course conjointe. « 

Lors de la signature ce matin, l’avocat Ben Gvir et Maoz ont appelé le président de l’Union nationale, Bezalel Smutrich, et le président de la Bayith Yehoudi, ‘Hagit Moshe, ainsi que d’autres éléments du sionisme religieux à s’allier eux aussi pour empêcher ainsi la formation d’un gouvernement de gauche.

LIRE  En Suède, les néonazis de Nordfront pourraient défiler à Kippour près d'une synagogue

Lors de la signature de l’accord, l’avocat Ben Gvir a noté que « le peuple d’Israël se réveille avec une nouvelle matinée avec de merveilleuses nouvelles. Pour empêcher la formation d’un gouvernement de gauche, l’unité de droite et le lien avec notre cher ami du parti Noam qui travaille avec dévouement pour assurer l’identité juive de l’État pour la sécurité et la force sociale est une connexion gagnante. J’appelle tous les autres partis, à la fois dans l’Union nationale et à la Maison juive, à s’unir et à présenter une équipe gagnante qui empêchera la formation d’un gouvernement de gauche. Notre force réside dans notre unité. »

Le président du parti Noam Avi Maoz a félicité l’accord en déclarant: « Je suis très heureux de la connexion avec Itamar Ben Gvir et ‘Otsma Yehoudith, un parti qui place le peuple d’Israël au centre, s’adresse à un public large et diversifié. Nous pensons que l’accord de partenariat de ce matin n’est qu’un lien qui mènera à une liste religieuse nationale unifiée et forte. Nous avons été témoins ces derniers mois de l’atmosphère publique qui appelle à l’unité entre les différents partis du sionisme religieux et à des sondages clairs qui prouvent que le public religieux national saura récompenser un parti uni qui sait s’unir autour de l’identité juive. J’appelle mes amis du foyer juif et du parti religieux sioniste à s’unir et à faire en sorte qu’au cours du prochain mandat, il y ait une représentation significative et importante d’une liste religieuse nationale unifiée. « 

Aucun commentaires

Laisser un commentaire