Présence iranienne en Syrie – Netanyahou à Moscou

0
653

Jeudi  à Moscou, le premier ministre discutera des conséquences de la guerre civile en Syrie avec Poutine.

Israël espère parvenir à une « entente particulière » avec la Russie pour empêcher l’Iran de mettre définitivement en place une base d’opérations contre Israël en Syrie, a annoncé dimanche le Premier ministre Benjamin Netanyahou.

Lors de l’ouverture de la réunion hebdomadaire du cabinet, Netanyahou a annoncé qu’il se rendra à Moscou jeudi pour une réunion avec le président russe Vladimir Poutine, et que les discussions porteront sur les efforts actuels pour mettre en place de nouveaux arrangements en Syrie.

« Dans le cadre de ces arrangements, et aussi sans eux d’ailleurs, il y a un effort iranien pour s’établir  sur une base permanente et solide en Syrie, aussi bien par la présence de forces terrestres que navales », a déclaré Netanyahou. Il a également affirmé que les Syriens sont impliqués dans une «tentative progressive d’ouvrir un front contre nous sur les hauteurs du Golan».

Le Premier ministre a annoncé qu’il formulerait l’opposition farouche d’Israël à cette éventualité dans ses discussions avec Poutine. « J’espère que nous pourrons atteindre une entente particulière afin de diminuer les éventuelles frictions entre nos forces et les leurs, comme nous l’avons fait avec succès jusqu’à présent », a déclaré Netanyahou.

Netanyahou s’était rendu à Moscou en septembre 2015, au moment où la Russie a commencé son intervention militaire en Syrie, et avait alors mis en place un mécanisme de désengagement entre les deux pays visant à empêcher tout accrochage accidentel entre les forces israéliennes et russes en Syrie.

Le mois dernier à Washington, Netanyahou a discuté avec le président américain Donald Trump  de la situation en Syrie et de la façon dont il y conçoit l’intérêt national.  Selon des sources diplomatiques, il souhaite maintenant avoir une conversation similaire avec Poutine.

LIRE  New York : une synagogue classée monument historique

Aucun commentaires

Laisser un commentaire