Un projet de loi qui réduirait considérablement le prix de l’achat d’une voiture neuve en Israël

1
778

Si vous avez au moins quatre enfants, ce projet de loi vous intéresse. Le Comité ministériel sur la législation examinera demain dimanche un projet de loi initié par le parti du ministre de l’éducation (Habaith Hayehoudi) qui vise à réduire de moitié les taxes sur l’achat de voitures neuves familiales de 6 places, c’est à dire pouvant accueillir au moins quatre enfants…

En Israël les véhicules neufs sont taxés à l’achat à 92%. Le projet de loi, promu par le député Smotrich, réduirait de moitié le taux d’imposition des véhicules de grande taille afin de réduire le fardeau économique des familles nombreuses.

Des raisons économiques mais aussi de sécurité 

Le constat : d’une part, l’explication de la législation indique que de nombreux parents hésitent à avoir un quatrième enfant en raison des frais occasionnés lorsqu’ils doivent changer de voiture pour accueillir leur famille soudainement élargie. « L’État d’Israël, étant le pays ayant le taux de fécondité le plus élevé au monde, n’a pas réussi à prendre de mesures significatives pour alléger les familles nombreuses », indique le projet de loi. La réduction ne s’appliquerait qu’aux familles israéliennes avec au moins quatre enfants et ne s’appliquerait pas aux véhicules de luxe.

D’autre part, Smotrich a affirmé que le projet de loi améliorerait également la sécurité routière en incitant les parents à ne plus acheter de  voitures bon marché, souvent vétustes et dangereuses. «Les taxes trop élevées sur les voitures obligent de nombreuses familles qui n’ont tout simplement pas assez d’argent  pour acheter des véhicules décents à s’équiper de vieux tacots qui manque souvent de systèmes de sécurité de base. C’est donc une mesure qui améliorera considérablement la sécurité routière israélienne », a déclaré M. Smotrich.

LIRE  Ganz va-t-il parvenir à faire l'impossible, renverser Netaniyahou ?

Tel-Avivre –

1 Commentaire

Laisser un commentaire