Cimetière juif de Sarre-Union : les dégâts n’ont toujours pas été réparés

0
241

Le 15 février 2015, près de 300 des 400 tombes du cimetière juif de Sarre-Union étaient retrouvées profanées. Les quatre auteurs, âgés à l’époque de 15 à 17 ans, ont été condamnés à des peines de prison avec sursis et de travaux d’intérêt général. Mais le cimetière est toujours dans le même état.

Quatre ans après la profanation du cimetière juif de Sarre-Unionseule une vingtaine de tombes ont été restaurées. Plus de 250 sépultures, les plus anciennes, sont toujours dans le même état depuis février 2015, avec des stèles de grès toujours à terre, renversées ou fracassées. Régulièrement, des morceaux s’enchevêtrent, gagnés par la mousse qui pousse sur la pierre.

Les tombes dégradées - Radio France
Les tombes dégradées © Radio France – Olivier Vogel
4 ans après la profanation, les dégats sont toujours bien visibles - Radio France
4 ans après la profanation, les dégâts sont toujours bien visibles © Radio France – Olivier Vogel
L'essentiel du cimetière reste dévasté - Radio France
L’essentiel du cimetière reste dévasté © Radio France – Olivier Vogel
La tombe d'un soldat napoléonien saccagée - Radio France
La tombe d’un soldat napoléonien saccagée © Radio France – Olivier Vogel

Les quatre auteurs, âgés à l’époque de 15 à 17 ans, ont été condamnés à des peines de prison avec sursis et de travaux d’intérêt général. Mais la question de la réparation et de l’indemnisation des dégâts doit être évoquée en audience civile par le tribunal correctionnel de Saverne. Une audience plusieurs fois reportée et qui devrait se tenir dans les prochaines semaines. Le porte-parole de la communauté juive de Sarre-Union, Jacques Wolf, espérait, lui, un geste fort de l’État français.

On aurait pu imaginer que l’État réhabilite le cimetière et se constitue partie civile pour aider les familles à faire le deuil de ce qu’il s’est passé. – Jacques Wolf, porte-parole de la communauté juive de Sarre-Union

Seules une vingtaine de tombes, les plus récentes ont pu être restaurées grâce à des subventions allouées notamment par la ville de Sarre-Union. L’État allemand, de son côté, avait pris en charge, dans les semaines qui ont suivi la profanation, la réparation du monument à la mémoire des victimes de la Shoah.

LIRE  Les îles Vanuatu reconnaissent officiellement Jérusalem comme étant la capitale d'Israël !
Le monument à la mémoire des victimes de la Shoah restauré par l'Etat allemand - Radio France
Le monument à la mémoire des victimes de la Shoah restauré par l’Etat allemand © Radio France – Olivier Vogel

Source www.francebleu.fr

Aucun commentaires

Laisser un commentaire