Quel est le sens de la nouvelle que Netaniahou s’apprête à signer des accords avec Mendelblit ?

2
106

Ben Caspit (notre photo), journaliste à Ma’ariv, qui est la personne qui a rendu public l’évolution possible du dossier Netaniahou, vient en ce jour et met en garde Mendelblit : « Netaniyahou est en train de vous préparer le coup de votre vie ! » Ce haut politicien saura retirer de ces accords tout sens, tout en parvenant à annuler cette menace continue contre lui et à se donner le moyen de continuer à oeuvrer sur le terrain sans ces continuelles menaces. Cela peut être fort juste. Et on ne peut pas attendre moins d’un politicien si important et si doué. La seule question qui se pose face à cette nouvelle est celle de comprendre quel est le travail d’un journaliste : se faire l’écho de ce qui se passe, ou venir influencer le courant des choses ?! C’est là la grande ambiguité de la vie politique locale, où les média se permettent de quitter leur niche pour se précipiter sur la place publique et y jouer des jeux dépassant totalement leur rôle et leurs droits : ils ont joué contre Netaniahou à fond durant les 20 dernières années, et à présent jouent totalement en faveur du « gouvernement » actuel, abandonnant leur rôle d’observateurs neutres pour présenter son « oeuvre » sous la meilleure lumière possible, même si le contraire absolu est vrai… Il se peut du reste que l’on trouve ce phénomène ailleurs aussi. Mais voyons ce que dit Ben Caspit.

Le journaliste Ben Caspit avertit le porte-parole Mandelblit que le chef de l’opposition Netanyahu envisage de faire de lui le « coup de sa vie » dans les négociations sur un accord de plaidoyer | « Le seul moyen de parvenir à un accord avec Netanyahou est par la force : pour lui dire, monsieur, nous irons avec vous de toutes nos forces, jusqu’au bout. Ne clignez pas des yeux, ne faites pas de compromis, ne le voyez pas sous une douche. « 

LIRE  Le comble de l'hypochrisie !

Be’hadré ‘Harédim – Meir Gilboa

« Ce que j’écris découle de conversations avec 5 (!) personnes, qui ne sont pas des politiciens, qui ont travaillé le plus haut, le plus étroitement et le plus avec Bibi au cours de la dernière décennie », écrit Caspit dans sa chronique hebdomadaire à Maariv. Il a dit : « Tous les cinq m’ont appelé aujourd’hui de leur propre initiative. Tout le monde est d’accord : il va faire à Mandelblit le coup de sa vie. Il le fait ramper, le fait marcher, ira jusqu’à vider les accords de tout sens, jusqu’à la dernière minute. »

Selon le commentateur principal, Netanyahu « s’est comporté ainsi toute sa vie. Dans les négociations politiques, dans les négociations politiques, dans tout contact avec un autre être humain. En fin de compte, l’autre partie se retrouve sans rien et Netanyahu disparaît, avec les promesses. Pourquoi fait-il cela ? Parce qu’il veut « prouver » que le parquet vient de le pourchasser, qu’il veut enflammer ses partisans, qu’il veut démontrer au tribunal que les affaires, ostensiblement, ne tiennent pas la route. »

Caspit affirme au nom de ces personnes qui ont travaillé en étroite collaboration avec Netanyahu que « la seule façon, disent ces personnes, de parvenir à un accord avec Netanyahou, c’est par la force : dites-lui, Monsieur, nous allons avec vous de toutes nos forces, jusqu’au bout. Ne clignez pas des yeux, ne faites pas de compromis, ne le voyez pas sous une douche. Exigez le maximum. Incarcération réelle (qui sera convertie en travail de service), longue probation, grosse amende, honte intégrée. Cela signifie que Netanyahu pourra revenir lorsqu’il aura plus de 80 ans. »

LIRE  USA/Russie: Hillary Clinton a financé en partie le dossier anti-Trump

Caspit déplore que Mandelblit soit incapable d’une telle conduite. « C’est un homme doux, bon, agréable et qui a le caractère d’un avocat de la défense. La crainte est que Netanyahu mâche maintenant Mandelblit pour le cracher par terre dans deux semaines, comme il l’a fait pour tout le monde. Livni, tous les hauts dirigeants du Likoud pour des générations et tous les dirigeants du monde libre. Si c’est le cas, cela pourrait être la plus grande farce de la carrière de Mandelblit. »

Tout ceci est dit sous l’entière responsabilité de Ben Caspit. Au public de décider si son « article » ne dépasse pas les limites permises à un journaliste, et ne rentre pas plutôt dans le cadre d’une déclaration d’un homme politique.

2 Commentaires

  1. L’homme a été créé en dernier.
    On peut légitiment se demander pour quelle raison il y a eu un besoin d’ajouter une nouvelle espère. N’existait-il pas déjà des loups et des renards ?

  2. Vous ne pourrez rien faire contre BIBI, il a la bénédiction du RABBI (z.i), BIBI renaitra comme le phoénix qui renait de ses cendres, et ce jour il va faire le vise, amen V amen.

Laisser un commentaire