Question sur le volte-face de rav Kanievski

0
323
En effet, il y a une quinzaine de jours, il considérait que fermer les Yechivoth (et donc respecter les directives du ministére de la santé) n’était pas une option car « c’est pire que le corona » (https://www.kikar.co.il/abroad/351016.html).
Il y eu aussi unevidéo (https://www.torah-box.com/news/actualite-juive/corona-pourim-question-au-rav-kanievsky-sur-les-voyageurs-france-israel_17993.html) dans laquelle, comme l’a souligné un internaute (Yankel.B), il semble dire qu’il ne faille pas respecter le bidoud pour aller écouter la meguila / Zakhor.
Et à présent, il qualifie celui qui n’écouterait pas les instructions de rodef.
Avec tous le respect que l’on doit aux guedolim, il s’agit d’un volte face à 90 degré (il se qualifie, semble-t-il, rétroactivement de rodef), et torah hi velilmod ani tsarikh.
Reouven Bouhanna

Réponse :

Réponse :

Je crois que c’est assez clair : au départ, cette épidémie semblait être légère, et ne pas devoir amener la communauté à des décisions aussi radicales, mais, au fur et à mesure que les événements avancent, il s’avère qu’elle est grave, voire fatale pour trop de gens, et en particulier pour le public orthodoxe qui forme entre 29 et 50 % des personnes frappées par le corona dans le pays, en Erets Israël ! Il s’avère donc qu’il faut prendre des mesures de loin plus importantes que ce qu’il semblait, et le voilà qui les prend, avec sérieux et gravité.

Il aurait dû le savoir, le prévoir ? Désolé, nous n’avons plus de prophètes, et si l’Eternel n’a pas voulu que nos Guedolim aient le pressentiment que quelque chose de grave se préparait, cela n’est pas à eux qu’il faut s’en prendre, mais bien à nous-mêmes ! On en est à ce que dit le prophète Yechayahou (Isaïe 29,14) : « Je vais continuer à faire avec ce peuple des choses surprenantes, inouïes, où la sagesse de ses sages restera
court, où l’intelligence de ses gens d’esprit se voilera. » Permettez-moi de rapporter le verset d’avant : « Puisque ce peuple ne Me rend hommage que de bouche et ne M’honore que des lèvres, et qu’il tient son cœur éloigné de Moi, et que sa piété à Mon égard se borne à des préceptes d’hommes, à une leçon apprise… » N’est-ce pas notre situation, notre conduite face à la prière qui est décrite là d’une manière tellement exacte ?

LIRE  L’Algérie refuse de reprendre ses ressortissants qui ont migré illégalement en Europe

Quant à la situation à la veille de la Shoah, alors, tout de même, certains Grands (le ‘Hafets ‘Hayim, puis son grand disciple rav El’hannan Wasserman) n’ont eu cesse d’en parler et d’avertir le public. Mais qui était-il prêt alors à entendre cela ?

Là, nous n’y avons pas eu droit à de tels avertissements, et nul doute que nous devons nous demander pourquoi le monde orthodoxe est frappé d’une telle manière !

Nous en parlerons dans le numéro de Kountrass prévu pour après Pessa’h, mais remarquons tout de même que, pour l’instant, la situation en Erets Israël est totalement différente de celle de la France ou des Etats Unis : ici, pratiquement personne n’en est décédé, sauf quelques personnes âgées.

Que l’Eternel ait pitié de Son peuple, et nous amène le Machia’h le plus vite possible !

Rav Kahn, Kountrass

Aucun commentaires

Laisser un commentaire