Qui était Khaled Mansour ?

0
472

Le porte-parole de Tsahal informe ce matin (dimanche) que des avions de chasse ont touché hier soir un haut responsable de l’organisation Djihad Islamique, Khaled Mansour, commandant de la zone sud de la bande de Gaza. Le grade de Khaled Mansour équivaut au grade de général. L’opération a été approuvée par le chef d’état-major général, le ministre de la Défense et le Premier ministre.

En plus de cela, deux autres agents auraient été déjoués, Khattab Amazzi, commandant de la brigade de Rafah dans le Jihad islamique et adjoint de Khaled Mansour, et Ziad Madalal, membre de la direction du GAP et bras droit de Mansour qui est resté avec lui.

Au cours des derniers jours, Mansour a travaillé pour lancer des missiles antichars et des tirs à haute altitude (TAM) vers le territoire de l’État d’Israël, et a été le planificateur et responsable de l’attaque qui était prévue dans la bande de Gaza dans le ces derniers jours, qui a été déjoué par Tsahal.

Au fil des ans, Mansour a participé à de nombreuses attaques, dont celle de juillet 2004, au cours de laquelle le commandant de la brigade sud de la division de Gaza, feu le lieutenant-colonel Pinky Zoertz, a été légèrement blessé.

En 2010, alors qu’il était à la tête de l’unité de roquettes de l’organisation terroriste, Khaled Mansour a assumé la responsabilité de l’attaque au cours de laquelle feu le major Eliraz Peretz et feu le premier sergent Ilan Sviatkovski ont été tués.

Mansour a mené des centaines d’attaques à la roquette contre le territoire de l’État d’Israël, allant du lancement d’obus de mortier au tir de roquettes sophistiquées. À partir de 2015, Khaled Mansour a été le commandant de la zone nord de la bande de Gaza. Après cela, il est passé au poste de commandant de la zone sud.

LIRE  Décès d’un officier américain ayant permis la libération de 2 500 Juifs pendant la Shoa

Khaled Mansour était responsable, entre autres, de l’affaire des tunnels et commandait l’unité de roquettes de l’organisation terroriste GAP. Au cours de l’opération « Gardien des murs » (mai 2021), Khaled Mansour a tiré de lourdes roquettes vers l’arrière israélien, principalement vers les villes d’Ashdod et d’Ashkelon et a agi pour mettre en œuvre des plans offensifs contre les forces de Tsahal et les citoyens israéliens.

Aucun commentaires

Laisser un commentaire