Rav Baroukh ‘Houri zatsal

0
1180

L’un des plus anciens rabbanim d’Erets Israël est décédé à la mi-téveth, à l’âge de 96 ans : le rav Baroukh ‘Houri zatsal, né en Tunisie en 1929. Son père, rabbi Yossef, l’un des notables de la communauté juive locale, formait la neuvième génération du rav Ra’hamim ‘Houri, l’un des grands qabbalistes tunisiens.

Les parents de rav Baroukh ont déployé d’énormes efforts pour accorder à leur fils une éducation de Tora de haut niveau. En 1950, il s’est installé avec sa famille à Charchéreth, un village assez religieux du sud d’Israël. Il a entretenu un lien très fort avec les grands rabbanim de la région, et en particulier avec le rav Yissakhar Méïr zatsal, qui le considérait comme l’un des tsadiqim de la génération.

Son assiduité était de notoriété publique, et ses prières lui prenaient toute la matinée… Même quand il devait séjourner à l’étranger, notamment pour collecter des fonds pour le Kollel qu’il avait établi dans son village, il se montrait prêt à tout pour prier en minian.

Il a lancé voici quelques soixante ans la lecture de Tehilim divisée selon les jours, initiative qui a eu un grand impact. Il a également œuvré pour que le public prenne conscience de l’importance de la prière.

On donnait beaucoup de considération à ses bénédictions, et on venait fréquemment lui en demander.

Un grand nombre de personnes de la région se sont rendues à Netivoth pour assister à son enterrement.

Il a laissé derrière lui une grande famille.

LIRE  Le rav Moché Yehouda Leib Landau, le Grand rabbin de la ville de Bené Brak zatsal

Aucun commentaires

Laisser un commentaire