Le rav Elie Yichaï : « J’ai couru chez le rav Ovadia Yossef pour avoir son avis, attaquer le réacteur, ou non ? »

0
4367

Le rav Elie Yichaï siégeait en 2007 comme ministre de l’Economie dans le gouvernement d’Ehud Olmert. Il faisait également partie du cabinet préposé aux questions de sécurité, sans oublier le fait qu’il était vice-Premier ministre.

« Ce matin-là, se rappelle-t-il, après de nombreuses discussions entre les sept membres de ce cabinet à propos du projet d’attaque du réacteur syrien, il a fallut prendre la décision, attaquer ou non. J’ai dit au Premier ministre et au ministre préposé à la Défense que je ne pouvais donner mon accord qu’une fois le rav Ovadia Yossef zatsal consulté et qu’il ait donné ses bénédictions à cette entreprise.

« En pleine réunion, j’ai abandonné les lieux, et me suis rendu à Jérusalem chez le rav. Là, j’ai demandé aux personnes présentes de sortir et de nous laisser seuls, sans témoins, sans caméra et sans enregistreurs. Le rav, prenant conscience de manière claire de la difficulté de cette mission et des incidences qu’elle pouvait avoir, a donné ses bénédictions aux personnes qui s’engageraient dans cette opération, qu’ils réussissent et qu’ils reviennent en paix.

« Je suis revenu à Tel Aviv. Olmert et Barak m’ont interrogé sur ce que le rav avait répondu. Je les ai informés du fait que le rav m’avait permis de donner mon accord également et a transmis ses bénédictions. Malgré la tension entre Olmert et Barak, ce n’est finalement que le ministre Avi Dikhter qui s’est opposé. Finalement la décision a été prise, et l’opération a été lancée.

« A présent, il est possible de prendre conscience de l’importance critique de la bénédiction du rav zatsal. De nos jours, comme à l’époque, dans tout ce que nous faisons, nous ne bougeons pas sans demander conseil aux dirigeants spirituels de la génération, et sans obtenir leur bénédiction. Nous avons pu, que l’Eternel en soit loué, provoquer une sanctification du Nom divin, nous devons Le louer pour les miracles qu’Il fait en ntore faveur, et prendre conscience que ce n’est pas notre force et notre poigné qui nous accordent tout cela, mais l’aide divine et la pitié de l’Eternel pour Son peuple ! »

LIRE  Alerte BDS: déjeuner de Ramadan à 22 km de la frontière de Gaza organisé par ... SodaStream

 

 

Aucun commentaires

Laisser un commentaire