Le rav Landau : tout Coca Cola n’est pas cacher !

2
2174

De longues années durant, il était admis dans le monde entier que le Coca est cacher partout, et c’est ainsi que le public même le plus respectueux de la cacherouth se conduit. Il est vrai qu’en Terre sainte, on fait encore mieux : le rav Landau de Bené Brak accorde sa surveillance à cette fameuse boisson, mais il était admis qu’il s’agit plutôt d’une ‘houmra, une conduite de meilleure niveaux, que d’une réelle obligation.

Eh bien, c’est non : ce rav, qui jouit d’un respect généralisé dans tous les milieux, vient de faire paraître une lettre dans laquelle il déclare que le public ne se gêne pas d’importer de cette boisson d’Europe, voire des territoires palestiniens, mais cette boisson n’est pas à utiliser. Seule celle placée sous sa surveillance, 24/24 h, peut être consommée sans problème !

 

 

« Le public se laisse porter par des illusions et des approximations, mais il n’est pas possible de boire ces boissons sans une surveillance sérieuse ! »

 

LIRE  La semaine du travail casher

2 Commentaires

  1. Vous avez peut être plus de lien avec les personnalités rabbiniques en France… Comment se fait-il qu’en France jamais personne ne nous l’a interdit?

    • Cela n’est pas une réponse, mais tout de même un élément : personne n’a accès au secret de fabrication de cette boisson, sauf exception. Dont le rav Landau, parce qu’il donne son tampon sur la fabrication locale, justement faite à Bené Brak. Seul lui est en mesure d’avancer une telle affirmation. A vous de demander aux rabbanim en France pourquoi ils ne se font pas le relais d’une telle déclaration du rav Landau. En tout cas, nous l’avons fait, et c’est au public de décider comment il doit se conduire.

Laisser un commentaire