Rav Méïr Porouch exprime la première réaction face à la loi sur l’enrôlement

0
273
MEIR PORUSH

Le député Meir Porush est le premier membre orthodoxe de la Knesset qui s’exprime à propos de la loi sur le recrutement approuvée par le gouvernement hier soir. Les autres n’ont pas jugé bon de parler.

Be’hadré ‘Harédim – Photo : Yonatan Zindel, Flash 90

Le projet de loi approuvé hier (dimanche) par le gouvernement lorsqu’il a été décidé d’abaisser l’âge d’exemption à 21 ans afin d’accélérer l’intégration des orthodoxes dans le monde du travail a été accueilli par un mépris total de la part des membres orthodoxes de la Knesset.

Le seul député orthodoxe qui s’est exprimé sur la question était le député rav Meir Porouch, qui a déclaré dans son journal Hamesher ce matin, que « le judaïsme orthodoxe ne voit aucun intérêt à abaisser ou augmenter l’âge d’exemption, toute loi qui inclut des objectifs de recrutement est un pari dangereux et inacceptable. » Car en effet telles sont les conditions de ce texte, exigeant de la part du public orthodoxe qu’un nombre important de jeunes rejoignent chaque année le monde du travail, sans quoi le présent abaissement de l’âge de dispense d’armée sera remis en question.

Porush a ajouté : « Nous répéterons les mêmes choses encore. La demande résolue du judaïsme fidèle est que chaque étudiant de la Tora, où qu’il soit, reçoive un ajournement inconditionnel comme il y en a eu depuis la création de l’État, et donc toute loi qui n’est pas telle, même si tel ou tel changement cosmétique y est apporté, sera refusée. Nous ferons tout pour empêcher son approbation à la Knesset.

LIRE  L'étiquetage des produits israéliens de Judée et de Jérusalem validé par la France !

« Nous revenons à la même réalité scandaleuse et inconcevable : si les étudiants de la Yechiva persévèrent et étudient la Tora, ce qui entraînera le non-respect des ‘objectifs de recrutement’, la loi expirera au bout de quelques années. Finalement, ce qui est proposé est de fermer les Yechivoth et les Kollelim, que D’ nous en préserve !

« On se souvient peut-être du fait qu’il y a environ trois ans, nous avions été interrogés à propos du projet de loi proposé par le ministre de la Défense de l’époque, Lieberman, et selon la directive du Conseil des érudits de la Tora, nous nous y sommes fermement opposés.

« Même maintenant que la loi a été approuvée par le gouvernement, nous lançons toujours un appel à tous les décideurs : il n’est pas trop tard, évitez de nuire aux érudits de la Tora, qui sont la seule garantie de notre présence dans le pays ! Le Judaïsme orthodoxe n’est pas le fournisseur de jeunes pour l’armée, et en conséquence il n’est pas acceptable que l’on nous fixe une quantité minimale ou autre.

« Inutile de préciser que le judaïsme fidèle fera tout ce qui est en son pouvoir pour empêcher la Knesset de poursuivre le processus législatif, car nous n’avons pas le droit d’accepter même qu’un seul érudit de la Tora soit contraint de quitter son étude suite à cette loi honteuse et scandaleuse » a conclu le rav Porush.

Aucun commentaires

Laisser un commentaire