Le rav Yigal Lewinstein et le scandale du jour

0
1248

Le rav Lewinstein, responsable d’une école prémilitaire de Elie, fait ces jours-ci l’honneur des media et de la classe politique, à l’image de ce qui se passe dans le pays de temps à autre, quand le pluralisme réclamé à tue-tête est mis de côté, et que le shaming le plus exécrable est appliqué.

Qu’a osé dire le rav Lewinstein – en un jour de « la femme » ? Que les jeunes filles qu’ont veut attirer à faire leur service militaire peuvent rentrer religieuses à l’armée, mais n’en sortiront pas pratiquantes ! Cela, et le responsable de cette école s’en est également pris à la communauté « fière », qu’on essaie de promouvoir dans de nombreux sites de l’armée.

Il n’en n’a pas fallu plus pour que de nombreux hommes politiques s’en prennent à son grade. Même le Premier ministre a rappelé l’importance de certaines femmes dans le cadre de l’armée des temps historiques, ou des temps modernes.

Le député Stern (Yesh Atid) a proposé d’interdire l’accès du rav Lewinstein dans les bases militaires, puisqu’il œuvre contre l’armée… Ce n’est pas pire que ce qui est fait par Chovrim chetika, qui s’en prend également à l’armée, et que tout le monde condamne !

Et les média n’ont eu cesse de parler de qu’a osé dire le rav Lewinstein, d’appeler sous le drapeau tout homme politique (et plus encore, des femmes) pour s’opposer à sa déclaration.

C’est un peu triste, tout cela : quand une personne responsable dit la vérité (mais a sans doute tort de le faire), nul ne semble capable d’accepter de se l’entendre dire…

LIRE  La question des exhumations dans les cimetières parisiens et municipaux

 

Aucun commentaires

Laisser un commentaire