Rav Yits’hak Yossef : « Une majorité de Sefarades à la haute Cour rabbinique ! »

0
801

 

Le Richon LeTsion, rav Yits’hak Yossef, exige que le Beth Din HaGadol soit constitué à majorité de dayanim sefaradim

Après que la Cour Suprême (Bagats) a annulé la semaine dernière, en raison de désaccords entre les parties, la nomination des 6 nouveaux dayanim pour le Bet Din HaGadol de la Rabbanouth harachith, le rav Yits’hak Yossef a fait savoir qu’il demandait à ce que la majorité des dayanim soient des sefaradim et il a, pour cela, appeler à ce que 4 nouveaux dayanim ‘harédim soient expressément nommés. Or, il semble que ce soit précisément cette revendication du rav Yossef qui ait été la raison de cette ingérence du Bagats dans les affaires du Beth Din…

En début de semaine, la rav Yossef avait en effet exigé que 3 des 6 dayanim soient sefaradim, puis 5, avant d’accepter se contenter de la nomination de 4 dayanim d’obédience sefarade.

Aujourd’hui, deux rabbanim officient au Beth hadin harachi, ainsi que le rav Eli’ézer Igra. Le rav a donc demandé que soient encore nommés deux rabbanim sefaradim ‘harédim, comme cela a été convenu, ainsi qu’un dayan supplémentaire qui devrait sortir des rangs des rabbanim datiim leoumim, et enfin un dernier dayan, vraisemblablement le rav Mikhael Amos, dont la candidature a reçu l’aval de « Yahadouth haTora ».

«Je veux avoir une majorité de dayanim sefaradim dans mon entourage », a déclaré le rav Yits’hak Yossef.

Il est encore difficile de savoir si les toutes les parties parviendront à se mettre d’accord pour nommer ces 4 dayanim supplémentaires. Rappelons par ailleurs que le mandat du rav Yossef en tant que président du Conseil rabbinique touchera à sa fin dans 2 ans et qu’à sa place, c’est le rav Lau qui en prendra la responsabilité, le rav Yossef siègant alors la présidence de la Rabbanout harachith.

Quant à ses exigences, on peut les comprendre : la majorité des Juifs vivant en Terre sainte ne sont-ils pas d’origine sefarade ?

Aucun commentaire

Laisser un commentaire