Réédition de Mein Kampf – Daech et la culture occidentale

0
1089

Le monde occidental est troublé : il est parvenu à un niveau d’humanisme remarquable, à un degré de respect d’autrui jamais connu. Pourtant, il se heurte en même temps dans le monde à des phénomènes de cruauté et de remise en question de l’autre, qu’il peine à accepter.
Daech, avec ses meurtres filmés et ses crimes contre des enfants et des villes entières, ne cesse de heurter le public – et en plus ses tentacules finissent par frapper des « Français innocents », à Charlie Hebdo, au Bataclan…
Les différentes branches du monde musulman  semblent bien à la veille d’affrontements d’une ampleur terrifiante, après l’exécution d’une cinquantaine d’opposants au régime sunnite de l’Arabie saoudite – dont le cheikh chiite Nimr Baqer, et des membres d’El Quaida (sunnites).
Les éléments susceptibles d’engendrer d’immenses dangers pour l’humanité ne cessent de croître ; les risques de crises se précisent, quand ils peuvent réduire à néant la plateforme humaniste occidentale.

On peut dès lors se demander : est-ce bien le moment de republier « Mein Kampf » ? D’ajouter à l’actuel bouillonnement « intellectuel » (quel mot déplacé !) international cet élément nauséabond de la culture occidentale elle-même ? Il provient du pays alors le plus avancé dans le domaine de la pensée et de l’humanisme, qui est pourtant tombé tellement bas dans l’horreur et le génocide… Sommes-nous tellement sûrs que la folie nazie ne peut pas reprendre vie et provoquer un gigantesque incendie en Europe, parallèlement aux excès de zèle qui saisissent actuellement le monde arabe ?
Nous voyons bien que nul ne pouvait prévoir, voici cent ans, que les pays arabes se relancent dans de telles violences – le plus souvent préjudiciables pour leurs propres membres… L’Allemagne est-elle si sûrement aseptisée de ce microbe ?

LIRE  La femme mammifère : on progresse !

Toutefois, bien que nous, peuple d’Israël, vivions en plein cet ouragan de folie, entourés que nous sommes d’un milliard de Musulmans ; et même si certains individus parviennent malheureusement à nous frapper dans notre chair, nous savons bien que tout dépend, depuis toujours, et à présent plus que jamais, de la volonté de la Providence divine à notre égard.
Nous n’avons pas de doute que l’explosion de haine envers notre peuple dont l’Allemagne nazie a pu faire preuve en son temps, tuant six millions de nos frères, que l’Eternel venge leur sang !, n’a pu se développer sans nos propres fautes. Si seulement nous n’avions pas délaissé la Tora pour adhérer à des cultures étrangères, écartant nos propres enfants de la source de vie qui est la nôtre ! Nous voilà certains, également, que la seule défense valable de nos jours contre les menaces arabes et autres repose sur l’étude de la Tora et le retour à la pratique – qui ne vont qu’en se développant en Terre sainte, que D’ en soit loué !
Que l’Eternel fasse que le mérite actuel du peuple juif, non seulement nous aide et nous protège, mais encore, nous permette d’accéder enfin à la délivrance que nous attendons tant !

Aucun commentaires

Laisser un commentaire