Rencontre Netanyahou-Macron en marge du Forum sur la Shoah

0
124

 Marc – JForum

Une retransmission en direct de la réunion a montré que les deux dirigeants échangeaient des salutations cordiales avant que Netanyahou ne présente le président français aux responsables israéliens.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et le président français Emmanuel Macron se rencontrent avant le 5e Forum mondial de l'Holocauste, le 22 janvier 2020. (crédit photo: MARC ISRAEL SELLEM)
Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou et le président français Emmanuel Macron se rencontrent avant le 5e Forum mondial sur la Shoah, le 22 janvier 2020.
(crédit photo: MARC ISRAEL SELLEM)

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou a rencontré jeudi le président français Emmanuel Macron avant le 5e Forum mondial sur la Shoah à Jérusalem.

Étaient également présents à la réunion Sarah Netanyahou et Meyer Habib, le député représentant l’Union des démocrates et des indépendants (UDI).

Les images diffusées lors de la réunion semblent montrer Macron signant un livre d’or avant que les dirigeants ne posent pour des photos devant leurs drapeaux nationaux respectifs, tandis qu’une grande délégation de responsables français et israéliens regardait.


PM of Israel

✔@IsraeliPM

WATCH LIVE: Prime Minister Benjamin Netanyahu is currently meeting with French President Emmanuel Macron, at the Prime Minister’s residence in Jerusalem.🇮🇱🇫🇷

Bienvenue au président Macron! https://twitter.com/i/broadcasts/1jMJgwkpVzMJL 

PM Netanyahu Meets with French President Macron

PM of Israel @IsraeliPM

Après la réunion, Macron devrait rencontrer le président israélien Reouven Rivlin, puis le leader Bleu et Blanc Benny Gantz.

Avant la réunion, les responsables israéliens se sont dits déçus que Macron ait également choisi de rencontrer le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas à Ramallah mercredi après-midi dans le cadre de sa visite de trois jours.

LIRE  Terrorisme : la justice européenne maintient le Hamas sur la liste noire de l'Union européenne

“Nous ne pensons pas que c’était une bonne idée de visiter Ramallah [NDLR : Trivialisation et instrumentalisation de la Shoah à des fins bassement électorales. Comportement déplacé et indécent par excellence]“, a déclaré à Israël Hayom un responsable du ministère des Affaires étrangères . “Nous avons dit à la [délégation] française que nous n’en étions pas ravis, mais c’était la décision [de Macron]”.

Aucun commentaires

Laisser un commentaire