« Respectez le Chabbath et… vous gagnerez tous vos matchs ! »

2
1559

Plus de 100 000 supporters sont arrivés hier soir (lundi) pour fêter la victoire de l’équipe de football Hapo’el Béer Cheva’ FC…

L’étonnant, pourtant, c’est que parmi eux, des dizaines de milliers de fans clamaient à haute voix que leur équipe n’avait remporté le championnat que pour une seule raison : le fait d’avoir écouté le conseil du kabbaliste rav Binyamin Batsri zatsal, alors rav de Béer Cheva, qui avait demandé aux joueurs de l’équipe de ne pas jouer pendant Chabbath.

« Respectez le Chabbath, avait-il dit, et ne jouez pas pendant le jour saint ; et je vous assure que non seulement vous gagnerez tous vos matchs, mais vous parviendrez même à remporter le championnat national. »

Ce qui ressemblait alors à un vœu pieux s’est finalement avéré être un véritable miracle !

« Je me souviendrai toujours de cette année, explique Doudou, un supporter de l’équipe. Pendant toute la saison, nous n’avons participé à aucun match qui avait lieu le Chabbath ; et on a gagné 30 matchs d’affilée ! On était sûr de remporter la coupe. Et puis, il y a une semaine et demie, notre entraîneur nous a demandé de participer à un match qui débutait une heure avant la fin de Chabbath. Eh bien, vous connaissez déjà le résultat : on a perdu… Incroyable ! Si on a gagné le championnat, c’est uniquement grâce à la berakha du rav ! »

Les joueurs ne s’en cachent pas d’ailleurs. Pendant un grand nombre de rencontres, le capitaine de l’équipe, Elyaniv Barda a ainsi revêtu un maillot avec la photo du rav et sur lequel on pouvait lire : « Rav Batsri, merci pour tout ».

LIRE  Y a-t-il un avenir pour les  «judaïsmes» non orthodoxes américains ?

Ah, la « sainte » ville de Beèr Cheva’ !

2 Commentaires

  1. Avec le présent article portant sur le championnat de foot & berakha du cabaliste, etc., on se demande si l’esprit Kountrass (site internet) n’est pas en train de se perdre ?

    DE

    • Nous avons fait paraître cette « nouvelle », y voyant un élément important et encourageant : même les joueurs de foot de Beèr Chéva’ en sont actuellement à se rapprocher de la pratique, et veulent respecter le Chabbath (du reste, l’affluence du public à lire cette nouvelle prouve qu’elle a intéressé).
      Quant au jeu entre le cabbaliste et eux, promettant la réussite s’ils respectent le Chabbath, il nous semble qu’il est plausible : c’est vrai que la bénédiction provenant du Chabbath doit nous protéger – quand bien même fusse à réussir dans un match de foot (ce qui représente de belles sommes d’argent, ne l’oublions pas).

Laisser un commentaire