Samarie? Bienvenue dans le grand Est de Tel Aviv !

0
692
David Amsalem, chairman of the Interior Affairs Committee and Israeli Minister of Housing Yoav Galant attend Committee meeting at the Knesset, the Israeli parliament in Jerusalem, on June 6, 2017. Photo by Yonatan Sindel/Flash90

Une réunion spéciale du Comité de l’Intérieur de la Knesset, dirigée par Dudi Amsalem (Likoud), avec le ministre du Logement et de la Construction Yoav Galant (Koulanou) et les responsables du Conseil de Judée et Samarie, a présenté pour la première fois un plan directeur pour résoudre le problème du logement dans le centre d’Israël – en élargissant juste un peu la définition du terme. Le plan est un effort pour résoudre la pénurie sévère de logements dans le Gush Dan, i.e. la région métropolitaine de Tel Aviv, et la hausse des prix du logement dans la région par la construction massive dans l’ouest de la Samarie, qui serait rebaptisée  » nouveau Gush Dan » ou  » Gush Dan Est.  »

« Toute la région depuis Avnei Hefetz, Oranit, Nili, Na’ale, Gush Halamish, Talmonim, et Kfar Sava jusqu’à l’aéroport de Ben-Gurion, est vitale pour la vie du Gush Dan », a déclaré le ministre Galant lors de la réunion du comité, qui a marqué le 50e anniversaire de la guerre de six jours et de l’installation juive en Judée et Samarie.

Galant a ajouté, en utilisant un ton généralement plutôt associé au parti Habayit Hayehudi: «Les Jordaniens étaient positionnés jusqu’en 1967 sur les collines d’Avnei Hefetz et à Tzofim. La distance de là à la côte est de 16km. Un peu plus au nord-est, les Irakiens ont envahi pendant la Guerre d’Indépendance. La ligne sud, du désert de Judée à Sansana, sépare ‘Hévron, Yatta et Dora des colonies bédouines du Néguev. De là jusqu’à Dimona et aux cratères, toute la région est en proie à des émeutes de la population bédouine qui vise à prendre le contrôle de cette région et à en faire ce qu’elle souhaite. Chaque bédouin du Néguev oriental est marié à quatre femmes du mont ‘Hévron (dans l’AP) et empoche la sécurité sociale pour elles. […] L’installation juive le long des collines du sud de ‘Hévron est vitale. Nous devons faire quelque chose à ce sujet.  »

Le maire d’Ariel Eli Shviro a déclaré au comité: « L’ajout de 100 000 logements dans la région qui s’étend d’Alfé Menaché à Modi’in Illit a le potentiel de réduire les prix des logements et constitue une solution pour ceux qui veulent vivre dans le Goush Dan».

« Nous offrons un nouveau Goush Dan, qui compte déjà huit parcs industriels, une Université et un Collège Universitaire », se vante-t-il.

 

Aucun commentaires

Laisser un commentaire