Sauvegarde du cimetière juif de Saint-Eugène à Alger

0
1212

Illustration : Monument aux morts de 1914-18, cimetière St Eugène, section juive.

On nous prie de faire connaitre un projet de création d’une association dédiée à la sauvegarde du cimetière juif de St-Eugène à Alger. Comme nos lecteurs le savent, nous sommes particulièrement sensibles à la sauvegarde des cimetières juifs de France et d’Algérie, domaine dans lequel aucun media – ni relevant de notre communauté, et à plus forte raison non plus les média d’audience générale – n’est disposé à s’investir ! Notre nouvel apport à ce domaine, donc.

L’accélération de la dégradation du cimetière juif de St-Eugène et l’état d’abandon de plusieurs parcelles, décrit par les personnes qui y sont allées récemment, ont convaincu plusieurs d’entre nous qu’il est urgent de faire quelque chose pour sa sauvegarde.

Pour cela l’idée d’une association 1901 est apparue comme le moyen privilégié pour servir d’interlocuteur auprès des pouvoirs publics et représentants des gouvernements concernés de France et d’Algérie : ministères, consulats, ambassades, ainsi qu’auprès de partenaires : commerciaux, institutionnels, culturels, universitaires, associatifs, etc.

La conservation de ce patrimoine est la priorité. Tous les travaux et opérations de notre groupe seront focalisés sur cet objectif.

Mais avant de créer cette association il est nécessaire de rassembler encore des éléments.

Un travail est en cours pour établir un « Rapport–Etat des Lieux » chronologique, complété des photos prises en 2018, de façon à disposer d’un document récapitulatif susceptible d’être présenté aux instances officielles en France en fonction des besoins et opportunités.

Michel Zaffran est allé en février dernier à Alger. Son constat est très alarmant. Il doit y retourner avec Jean-Paul Durand fin avril-début mai pour faire un état des lieux complet et rencontrer des représentants de la wilaya d’Alger, des représentants de l’ambassade de France, des universitaires, des responsables d’entreprises de travaux.

LIRE  Première: une femme orthodoxe nommée juge à Brooklyn

Le Consistoire de France a toujours approuvé les initiatives de particuliers travaillant à la sauvegarde des cimetières israélites d’Algérie, et les encourage, sans possibilité toutefois, à ce jour, d’en prendre la charge.

La situation est grave et à prendre très au sérieux sans pour cela nous précipiter : il reste encore plusieurs questions en suspens qui méritent une réflexion approfondie, comme celle du périmètre de l’association qui pourrait être élargi au cimetière chrétien qui jouxte le cimetière juif.

Vous êtes invités à nous faire part de vos idées, remarques, suggestions, attentes et propositions, et nous dire ce que vous souhaitez apporter à notre future association, celle de tous ceux qui pensent que ce devoir de mémoire est nécessaire.

 

Jean Paul Durand – jeanpauldurand5@gmail.com

Michel Zaffran – michelzaffran@gmail.com

Frédérique Albou – frederique.albou@gmail.com

Aucun commentaires

Laisser un commentaire