Un Séfer Tora en souvenir de ‘Hayim Toukotchinski zal

0
61

‘Hayim Toukotchinski a été tué une semaine avant ses fiançailles : sa mère collecte des fonds pour écrire un Séfer Tora à sa mémoire. Classique, et triste ? Plus que cela : exceptionnel…

À la veille des dernières vacances de Souccoth, le pianiste Haim Toukochinsky a été tué à l’âge de 30 ans dans un accident à Jérusalem. Sa mère, Yael de Kiryat Motzkin, collecte actuellement des dons : « Haim n’a pas eu le temps de se marier et d’emmener des enfants, et nous pouvons y remédier et apporter un Séfer Tora en sa mémoire. »
C’était quelques jours avant ses fiançailles. Soupçonné d’ivresse, le joueur de football étranger, Julio de la Guagua, l’a renversé près de la place de Paris, au centre de Jérusalem.

Sa mère, le Dr. Yael Tokcinski, de Kiryat Motzkin, explique: « Haim était un homme formidable à tous égards, un bon Juif, un fils dévoué, un homme pour son ami et un être proche de D’. Il a toujours respecté les mitsvoth et a aidé tous ceux qui en avaient besoin de lui » dit-elle tristement. « Le moment est venu de l’aider.

Jeune garçon, Tokachinsky a été attiré par le monde de la musique et du piano et commence ses études professionnelles à l’âge de 10 ans au conservatoire de Kiryat Motzkin. Dans une interview avec Yedioth Ahronoth, il a déclaré: « Quand j’étudiais à la yechiva, j’ai utilisé les pauses déjeuner pour jouer ».

« Tout le monde est allé se reposer et je suis allé au conservatoire pour développer mes connaissances. » Même quand il était jeune, il a découvert qu’il avait beaucoup de talent et il a déménagé à Jérusalem. Après avoir terminé ses études de baccalauréat et économisé de l’argent grâce à divers emplois, il a commencé à étudier à l’Académie de musique et a été considéré comme un apprenti et a même gagné des bourses. Après quatre ans, il termina ses études et obtint un diplôme en piano et composition, composition et théorie de la musique.

Au même moment, il a commencé à se produire devant différents publics et à accompagner divers musiciens. Dans une interview, il a déclaré: « Je n’ai jamais compris pourquoi les gens lèvent un sourcil quand ils me voient, un ultra-orthodoxe jouant du piano. Pour ma part, j’ai toujours été ultra-orthodoxe et j’ai toujours joué du piano.

Il a récemment rejoint le personnel junior de l’Académie en tant que pianiste et professeur de musique à la High School of Arts.

Sa mère, le Dr Yael Tokcinski, a déclaré: « Le jour où nous avons commencé les chiva’, nous étions censés célébrer ses fiançailles. Mon fils, rav dans la région et sa femme, sont venus nous annoncer le pire : ‘Haim avait été tué dans un terrible accident, notre vie a été bouleversé, Haim était un fils merveilleux et sensible à tout le monde »‘.

 

À ce jour, la famille a recueilli 41 000 NIS sur 150 000 pour écrire ce Séfer Tora au nom de l’âme de ‘Haim Tokczynski zal, pour des dons par virement bancaire au nom de fonds de bienfaisance et de fonds de bienfaisance, Bank Pagui, agence Poleg 52, compte 188 n ° 519901.

Aucun commentaires

Laisser un commentaire