Shimon haTzadik: l’escalade, une maison juive incendiée

Shimon haTzadik: l’escalade, une maison juive incendiée

0
59
Jews protest in response to this morning's terror attack, where an Israeli woman was injured in a stabbing attack, outside the East Jerusalem Neighborhood of Sheikh Jarrah, December 8, 2021. Photo by Noam Revkin Fenton/Flash90 *** Local Caption *** ???? ???? ??????? ??????? ????? ????? ???? ????

Maison juive à Shimon Hatzadik incendiée

Un voisin raconte avoir vu de la fumée s’élever de la maison : « Ils ont essayé de brûler une famille avec des enfants, des bébés. » Un incendie s’est déclaré samedi soir au domicile d’une famille juive dans le quartier de Shimon Hatzadik à Jérusalem vers 23h00, après que plusieurs bombes incendiaires auraient été lancées sur le bâtiment. Des dégâts importants ont été causés à la maison. Les membres de la famille n’étaient pas présents à ce moment-là et, miraculeusement, personne n’a été blessé. Les pompiers ont été appelés sur les lieux et ont découvert ce que l’on soupçonne d’être les restes de plusieurs bombes incendiaires. Cette famille a déjà signalé de graves harcèlements de la part de leurs voisins, et leurs véhicules ont été incendiés à neuf reprises ces derniers mois.

Un voisin non-juif  » C’est encore une autre escalade »

 

Un habitant du quartier a confié à Ynet qu’il avait entendu des coups à sa porte et des personnes fuyant le quartier, et qu’il était sorti pour voir de la fumée s’élever de la maison incendiée. « Je suis le seul non-juif qui parle encore à cette famille dans ce quartier », a-t-il commenté. « Peut-être qu’ils ont voulu me prévenir parce que ma maison est à côté de la sienne. » Le voisin a ajouté: « J’ai rapidement appelé la police et j’ai pensé à entrer par effraction, car nous savions qu’il avait de jeunes enfants, des bébés, et j’ai pensé à les sauver. Heureusement, sa famille n’était pas à la maison; vraisemblablement, ils étaient chez des amis. C’est encore une autre escalade, une tentative de brûler une famille avec des bébés. Que sommes-nous, ISIS ? Je me suis immédiatement rappelé l’histoire de Duma. Nous ne sommes pas des animaux. Je vis à côté de cet homme et j’aurais pu être blessé également. Heureusement, personne n’a été blessé à la fin. » Les pompiers  appelés sur les lieux ont travaillé pour éteindre les flammes. Plusieurs cocktails Molotov lancés ont été retrouvés sur les lieux.

LIRE  Une enseigne cède au BDS et retire des produits israéliens

Sa voiture incendiée neuf fois, maintenant sa maison

Tal Yushuvayev, le propriétaire de la maison visée, a déclaré : « J’ai fait appel à qui je pouvais, je les ai suppliés d’arrêter la terreur arabe dirigée contre ma famille à quelques centaines de mètres du siège national de la police israélienne, mais la police et le gouvernement ont préféré investir leurs énergies à harceler les Jeunes des collines. Cette fois, miraculeusement, il n’y a pas eu de blessés. La prochaine fois, qui sait ? L’effusion de sang ici est la faute du gouvernement et de la police qui continuent de nous abandonner. Des membres de la famille ont déjà fait état de graves harcèlements de la part de leurs voisins arabes. Leurs véhicules ont été incendiés neuf fois ces derniers mois.

Le député Itamar Ben-Gvir (sionisme religieux) : « La police abandonne les habitants »

Ben Gvir a commenté l’incident, blâmant la présence policière laxiste dans le quartier. Il a déclaré « La police abandonne les habitants au lieu de les protéger des émeutiers assoiffés de sang. Le commissaire Kobi Shabtai a manqué à son devoir. Il devrait démissionner immédiatement, et s’il ne le fait pas, il devrait être démis de ses fonctions. » Le député Ben Gvir a ajouté : « S’il s’agissait de peindre des graffitis à la bombe, la police se mettrait en embuscade jour et nuit pour attraper les coupables ». Il a déclaré son intention de déménager son bureau parlementaire dans le quartier en signe de solidarité. Le député Ofir Sofer (sionisme religieux) a également commenté l’incident en disant : « Samedi, des émeutiers arabes ont incendié la maison de Tal dans le quartier de Shimon Hatzadik. C’est après que son véhicule a été incendié 9 fois. La police dort. Si la police ne se réveille pas la prochaine fois, cela entraînera des dégâts beaucoup plus importants. Occupez-vous des émeutiers maintenant et immédiatement »,

Forces de police renforcées

 

LIRE  Aggravation dans l'état de santé du rav David Soloveitchik - qui s'avère être positif !

Le député Mossi Raz (Meretz) a dénoncé le déménagement prévu de Ben-Gvir à Shimon Hatzadik, déclarant : « Tenter de créer une chambre parlementaire à Sheikh Jarrah, c’est tenter d’attiser la situation, comme Ben-Gvir l’a fait en mai dernier. Sheikh Jarrah devrait être visité par des membres de la Knesset, mais pas pour envenimer la situation – au lieu de cela, pour renoncer à l’injustice qui s’y déroule et pour participer à la manifestation hebdomadaire du vendredi après-midi réclamant justice ». Le commandant du district de Jérusalem a ordonné à la police d’intensifier l’activité policière ouverte et secrète dans la région et a confié l’affaire à l’unité centrale du district de Jérusalem. Le commandant du district a demandé aux enquêteurs d’impliquer les forces spéciales et d’enquêter sur l’affaire de manière approfondie et avec tous les moyens nécessaires, afin de traduire en justice les personnes impliquées dans l’incident.

JForum – Arutz 7 – Time.news

Aucun commentaires

Laisser un commentaire

Choisir la devise
EUR Euro
0
    0
    Panier
    Votre panier est videAu shop