Smotrich a exigé qu’Abbas condamne l’attentat – le président de Ra’am a fui

0
60

Le président du sionisme religieux a demandé au président de Ra’am de condamner la séquence des récents attentats dans l’enceinte de la Knesset et de soutenir les combattants de la police des frontières. Abbas a refusé et a quitté le plénum. Smotrich : « Le silence des partenaires de la coalition n’est pas moins tonitruant. Honte à vous ! »

Le président de Ra’am, Mansour Abbas, a refusé hier soir (lundi à mardi) de répondre à l’invitation du président du Sionisme religieux, le député Bezalel Smotrich, de condamner au plénum de la Knesset l’attaque au couteau à la porte de Naplouse et l’attentat à la voiture piégée qui a eu lieu la semaine dernière.

En réponse, Mansour Abbas s’est levé et a quitté le plénum de la Knesset et n’a pas voulu condamner le terrorisme. « Je veux profiter du fait que Mansour Abbas est dans le plénum », a déclaré Smutrich, pour demander : « Vous pourriez vouloir les condamner et soutenir les combattants de la police des frontières qui font un travail sacré et gardent Jérusalem et agissent correctement ? Nous sommes dans une vague de terrorisme et d’attaques terroristes graves – et vous êtes un leader dans la société arabe, or le leadership doit montrer la bonne direction. »

Comme indiqué, en réponse à ses remarques, Abbas s’est lèvé de sa chaise et a quitté le plénum. En sortant, il a dit : « Même quand j’ai parlé, vous n’étiez pas satisfait et m’avez attaqué, ce que vous faites là également ». Smotrich a répondu : « Appelez votre public et ceux qui vous écoutent à arrêter le terrorisme et la violence. Vous soutenez et encouragez ce terrorisme. » Le président du sionisme religieux a également attaqué le silence des partenaires de la coalition, qu’il a traité de tonitruant.

LIRE  Tensions USA/Corée du Nord : «De chaque coté, il y a une volonté de montrer qu'on est prêt à tout»

Aucun commentaires

Laisser un commentaire