Sondage dramatique: le bloc de Droite gagne selon tous les scénarios

0
129

Un sondage publié ce soir, quelques heures après que « Kakhol lavan » ait levé la main en faveur de la dissolution de la Knesset, Netanyahou et Yamina se renforcent et selon deux scénarios, la droite a un gouvernement avec le Likoud, la Yemina, Shas et Yahadouth haTorah Judaïsme | Netanyahou reste le candidat le plus approprié pour le poste de Premier ministre.

Kol réga’

Le projet de loi visant à dissoudre la Knesset a passé une lecture préliminaire avec le soutien de Kakhol lavan. À première vue, s’il n’y a pas de changements de dernière minute et qu’aucun des participants à la course ne tire un lapin surprenant du chapeau, l’État d’Israël se rend aux urnes. Une fois de plus.

Un sondage News 13 réalisé par le professeur Camille Fox, diffusé ce soir dans l’édition principale, quelques heures après l’adoption de la loi de dissolution de la Knesset lors d’une lecture préliminaire, montre que si les élections avaient eu lieu aujourd’hui, le Likoud aurait maintenu sa position de plus grand parti de la Knesset, malgré une baisse de puissance significative l’amenant à juste 29 sièges. La droite de Naftali Bennett maintient sa position dans les sondages et obtient 22 sièges – un nombre impressionnant compte tenu du fait qu’il n’y a que quelques mois, ce groupe n’a pas réussi à arriver au pourcentage minimal de voix.

En troisième position, Yesh Atid-TLM de Yair Lapid et Boogie Ya’alon, qui obtient 19 sièges. La liste commune tombe à 11 sièges.

Le bloc ultra-orthodoxe est légèrement affaibli et reçoit 14 sièges qui sont répartis également entre le Shas et Yahadouth haTorah, et Meretz clôt la liste avec 7 sièges également.

LIRE  Publié le 3 Jan 2018 L’UE apporte son soutien aux terroristes palestiniens : “La peine de mort est incompatible avec la dignité humaine”

Labour, Gesher, Derech Eretz et Bayith Yehoudi de Lieberman n’arrivent pas à la Knesseth.

Au niveau des blocs, le bloc de droite forme un gouvernement de 65 sièges, l’opposition de gauche-arabes recevra 47 sièges.

Si un parti dirigé par Gadi Izenkot, avec le maire de Tel Aviv, Ron Huldai et l’ancien ministre Tzipi Livni, avait participé à l’élection, la répartition des sièges aurait changé de façon relativement spectaculaire. Le Likoud perd alors deux sièges et en reçoit 27, la droite perd un siège et en reçoit 21 et en troisième lieu le parti dirigé par Gadi Izenkot avec 15 sièges. Yesh Atid-Telam perd cinq sièges et en reçoit 14, la liste commune en perd deux et en reçoit 9, Kakhol lavan perd également deux sièges et en reçoit 8, Yahadouth haTorah Judaïsme 7, Shas 6. Le parti travailliste, Gesher, Derech Eretz, le Bayith haYehoudi ne rentrent pas à la Knesseth.

Selon la division en blocs, le bloc de droite forme un gouvernement avec 61 sièges, le bloc de gauche arabe en reçoit 51 et Israel Beiteinu a 7 sièges.

Lorsqu’on leur a demandé qui était le plus approprié pour le Premier ministre, 34% des répondants ont répondu que Netanyahou était le plus approprié, Bennett 19%, Lapid 14% et Gantz 13%.

Aucun commentaires

Laisser un commentaire