Sondage : la droite gagnerait encore en cas de nouvelles élections

0
314

Un nouveau sondage montre que le premier ministre Benyamin Netanyahou serait réélu, à nouveau, si les élections à la Knesset avaient lieu pour la deuxième fois cette année.

Les discussions au sein de la coalition étant bloquées en raison d’un diffèrent entre les députés ‘harédi et Israël Beitenou sur l’avenir du programme de report d’incorporation des étudiants en Yechiva, le Likoud fait pression pour dissoudre la 21e Knesset moins de deux mois après son élection.

La Knesset devrait tenir le vote initial sur une mesure visant à dissoudre la Knesset lundi, avec un vote final prévu pour mercredi – la date butoir de Netanyahou pour former un nouveau gouvernement.

Selon un sondage publié par Ma’ariv, Netanyahou bénéficierait de nouvelles élections, ce qui augmenterait la marge du bloc de droite (avec les religieux) à la Knesset de 65 à 68 mandats, alors que le bloc de gauche/arabe tomberait de 55 à 52 mandats.

Le Likoud lui-même conserverait les 35 sièges qu’il a remportés en avril, tandis que le parti Bleu et Blanc de tomberait de 35 à 34 sièges.

Les partis ‘harédi Shass et Judaïsme Unifié de la Tora conserveraient leurs huit sièges, tandis que l’Union des Partis de Droite passerait de 5 à 6 sièges. Israël Beitenou passerait également de 5 à 6 sièges.

Le parti Nouvelle Droite de Bennett et Shaked franchirait le seuil électoral cette fois-ci, en remportant 5 sièges, tandis que le parti Koulanou de Moshé Kahlon ne le ferait pas.

Avec 68 mandats pour le bloc de droite allié aux religieux, Netanyahou ne dépendrait plus d’Israël Beitenou pour former une coalition majoritaire de 61 députés.

LIRE  Netanyahou compte rencontrer Poutine la semaine prochaine à Paris

A gauche, le parti travailliste conserverait ses 6 mandats actuels, tandis que Meretz gagnerait un siège, pour en recevoir 5. L’union entre les partis arabes Taal et Hadash remporterait 7 mandats, tandis que le second groupe arabe conjoint entre Balad et la liste arabe unie ne passerait pas le seuil électoral.

Source www.juif.org

Aucun commentaires

Laisser un commentaire