« Sous la gouverne de l’écrivain N. Bennett, le virus peut tranquillement continuer à s’infiltrer via Ben Gourion »

0
62

La source de la dernière épidémie de virus Corona se trouve dans « l’échec des tests d’entrée » à l’aéroport Ben Gourion, la porte d’entrée d’Israël, qui permet l’arrivée des diverses mutations et rend difficile l’éradication du virus en Israël. En attendant, rien n’a bougé !

Inspiré de Be’hadré ‘Harédim

Selon un rapport, environ 3 000 Israéliens qui sont revenus de l’étranger et ont fait la queue pour être testés, contrôlés et conduits chez eux, ont continué leur routine quotidienne, et n’ont pas reçu de réponse à ces tests, depuis plus de dix jours.

L’explication de cette situation a été apportée par « News 12 » : les tests ne sont plus effectué par la société qui les menait précédemment, mais par une autre, qui semble ne pas réussir à répondre à l’attente. Le ministère de la Santé affirme, pour sa part, que de toutes manières toutes les analyses ont été négatives…

Une autre problème sérieux : à l’aéroport Ben Gourion les gens qui proviennent de pays rouges ne reçoivent pas d’instructions pour l’isolement, et ils se rendent chez eux en train ou en taxi, ce qui fait que le virus continue de frapper le pays.

Et il y a ceux qui arrivent en avion privé : quand bien même ils viennent de pays rouges, personne n’est là pour vérifier leur état de santé et pour exiger le paiement de l’amende de 5 000 NIS fixée par le ministère de la Santé, en plus ces passagers bénéficient d’un traitement de VIP à l’aéroport Ben Gourion.

Le brillant écrivain, auteur d’un livre concernant la lutte contre le corona, qu’est N. Bennet, est placé au pied du mur : à lui de prouver qu’il sait mieux faire que son prédécesseur. Pour l’instant…

LIRE  La jeune femme blessée à Ofra est hors de danger

Aucun commentaires

Laisser un commentaire