Statistiques : la prière, c’est bon pour la santé !

0
2049

Une étude effectuée à l’Université de Harvard montre que prier augmente l’espérance de vie et réduit les risques de cancer !

Le Dr Tyler J. Manderville a en effet déclaré :

« les résultats de cette enquête indiquent clairement l’expérience religieuse comme un facteur puissant dans l’espérance de vie. »

En plus, donc, d’une alimentation saine et du sport, bons pour la qualité de vie et la longévité, une nouvelle étude tendrait à montrer que la foi contribue activement au bien-être physique !

Les données ont été recueillies pendant 16 ans, sur 74 000 participants âgés de 30 à 55 ans. Ils devaient dire combien de fois ils prenaient part à un office religieux, quelle que soit par ailleurs leur confession. Toujours est-il qu’au cours de l’étude, 13 573 patients sont décédés, dont 2 721 de maladies cardiaques et 4 479 d’un cancer.

En tout cas, chose étonnante, l’analyse a révélé que les personnes qui avaient participé à des prières publiques plus d’une fois par semaine avaient vu leur risque de mourir réduit de 33 %, par rapport à celles qui ne priaient jamais.

Les chercheurs ont pris en compte, au cours de leur enquête, un certain nombre de facteurs à risque, comme l’hypertension, le diabète, la consommation d’alcool ou de tabac, l’état matrimonial ou encore le niveau d’éducation. Quoi qu’il en soit, les résultats ont montré que participer à des cérémonies religieuses plus d’une fois par semaine réduisait le risque d’une attaque cardiaque de 27 %, et celui d’un cancer de 21 % !

Sans établir un lien direct entre la prière et l’espérance de vie, les chercheurs ont toutefois reconnu l’impact indéniable de la foi sur l’optimisme, et sa contribution à réduire les taux de dépression – ce qui peut affecter à la fois le niveau de santé et le taux de mortalité…

LIRE  Marseille - une synagogue "reconvertie" en mosquée

Alors, en un mot : cet après-midi, tous à la choul !

Aucun commentaires

Laisser un commentaire