Surprise : la FDA n’a pas approuvé le rappel (3e vaccin) pour les moins de 65 ans

2
154

Après de longues heures de discussion, le panel d’experts de la FDA a recommandé de ne pas administrer de vaccins aux moins de 65 ans, contrairement à la décision du ministère de la Santé en Israël | Un panel d’experts a ensuite voté pour recommander la vaccination d’un rappel âgé de 65 ans et plus | Le ministre de la Santé israélien Horowitz : « Sûr et sans effets secondaires significatifs par rapport à la deuxième dose »

Be’hadré ‘Harédim

Hier soir (vendredi), après une longue et ouverte discussion pour le public qui a duré environ sept heures, le panel d’experts de la FDA a voté contre l’administration du vaccin de rappel aux personnes de moins de 65 ans dans le département américain de la Santé. Le ministère de la Santé israélien craint fortement que cette décision n’influence le taux de vaccins en Israël – et a l’intention de se lancer dans une vaste campagne d’information.

Les principales raisons de la recommandation de ne pas vacciner les relativement jeunes étaient qu’il n’y avait pas suffisamment d’informations concernant l’innocuité du vaccin pour eux. Le panel a ensuite voté en faveur de l’octroi du rappel aux personnes âgées de 65 ans et plus.

Le ministre de la Santé Nitzan Horowitz a répondu à cette décision, notant l’implication d’Israël dans cette analyse. Horowitz a expliqué que les experts ont soumis un document au comité américain déclarant qu’Israël est la preuve que le troisième vaccin est efficace dans la lutte contre le Delta.

« Un document soumis par des experts de la FDA au Comité des États-Unis déclare sans équivoque qu’Israël est une preuve claire qu’un troisième vaccin est efficace dans la lutte contre le Delta », a déclaré le ministre de la Santé en réponse. Le ministre a précisé qu’un troisième vaccin « augmente le niveau de protection dans tous les groupes d’âge qui ont reçu le vaccin et est sûr et sans effets secondaires significatifs par rapport à la deuxième dose ».

LIRE  Une résolution contre l'antisémitisme divise les députés macronistes

Le ministère de la Santé a répondu à une décision du groupe d’experts de la FDA : « La Food and Drug Administration des États-Unis a recommandé ce soir à l’unanimité une dose de rappel aux personnes de plus de 65 ans et aux personnes à risque, ainsi qu’aux travailleurs de la santé – tout comme nous fait en premier », a déclaré le ministère de la Santé dans un communiqué. « Ce faisant, la FDA a validé la troisième campagne de vaccination qui a commencé en Israël et par la suite au Canada, en Autriche, en Allemagne, en France et dans d’autres pays. »

Le ministère a déclaré dans un communiqué: « Nous avons présenté à la FDA des données de recherche sur le déclin du vaccin et l’augmentation de la protection après un troisième vaccin. »

2 Commentaires

    • C’est sûr que la position du FDA n’est pas faite pour encourager la conduite en Israël, mais les faits sont là : les non vaccinés se mettent eux mêmes en danger et aident à la propagation du virus.

Laisser un commentaire