Syrie: Israël a attaqué des dépôts d’armes du Hezbollah dans la région...

Syrie: Israël a attaqué des dépôts d’armes du Hezbollah dans la région de Damas

0
325
L’agence de presse officielle syrienne a rapporté vendredi soir des explosions dans la région d’al-Kiswa. Selon l’agence, « vers 15h15, un avion de combat israélien de Galilée a tiré plusieurs missiles sur la région de Damas et le système de défense antiaérien a immédiatement fait chuter une partie des missiles. Il a également été rapporté que plus de huit cibles « hostiles » ont été vues en train d’exploser dans le ciel.

L’organisation syrienne des droits de l’homme a rapporté que « l’attaque israélienne visait les dépôts d’armes du Hezbollah à l’aéroport international de Damas et dans la région d’Al-Kissawa ».

Ces rapports viennent dans l’ombre des rapports d’hier concernant le retrait des forces américaines du pays. La coalition dirigée par les Etats-Unis contre Daesh a annoncé que l’armée américaine avait commencé à retirer ses troupes de Syrie. Des chargements ont déjà été transférés par des avions et des véhicules.

Bien que ce soit une autre étape dans le retrait de l’armée américaine, il convient de noter qu’aucune date n’a été fixée pour la fin du retrait, et des responsables américains tels que le ministre des Affaires étrangères Mike Pompeo et le conseiller à la sécurité nationale John Bolton ont refusé de le faire.

Fin du mois dernier,  l’agence « AP » a rapporté d’un responsable israélien de la défense que Tsahal a attaqué une ligne de cibles en Iran et en Syrie, et une batterie anti-aérienne a envoyé des missiles sur les avions. Selon Reuters, Israël a frappé des entrepôts et des objectifs logistiques de l’Iran et la Syrie, qui sont utilisés pour transférer des armes au Hezbollah. La source a également déclaré que les forces iraniennes étaient à moins de 80 kilomètres de la frontière avec Israël, contrairement à la promesse de la Russie.

LIRE  Israël détient des preuves du mensonge nucléaire iranien: comment les a-t-il obtenues ?

Le journal libanais Al-Akhbar a rapporté que des avions de la Force aérienne avaient mis en péril un avion civil turc qui avait décollé de l’aéroport de Beyrouth ainsi que deux autres avions libanais et britanniques se rendant à l’aéroport de Beyrouth.

Aucun commentaires

Laisser un commentaire

Choisir la devise
EUR Euro