Tellement plus simple : les fautifs, c’est qui ? Les orthodoxes, bien entendu !

0
79

Le virus de l’incitation : une fois de plus, publiée dans les médias généraux, et cette fois dans Haaretz, une photo d’une famille orthodoxe en Une d’une chronique cinglante sur le mépris des citoyens israéliens pour les directives du corona. Suite aux critiques, l’image a été supprimée et une autre image a été insérée à sa place…

Be’hadré ‘Harédim

Le journal d’extrême gauche Haaretz a publié ce matin (mardi) une photo d’une famille orthodoxe à côté du titre « Ne pas tenir compte des directives ? Ne pleurez pas s’il y a finalement une fermeture » – une chronique écrite par Noa Landau sur le mépris des citoyens israéliens pour les directives gouvernementales en matière de lutte contre la propagation du virus corona.

Le fait qu’une telle image a été mise à côté de ce titre a fait sensation et a suscité une vague de critiques à titre d' »ingénierie de la conscience » de la part des médias généraux qui, pendant la période de l’épidémie du virus, l’ont fait à maintes reprises.

Suite aux critiques, le rédacteur en chef du journal a retiré l’image et a fait insérer à sa place, une autre image d’illustration.

Il y a environ un mois, il a été rapporté que News 13 a publié un rapport sur le nombre de personnes diagnostiquées avec le virus corona en Israël, avec, comme image principale, la figure d’un adepte orthodoxe de Gur est apparu portant un masque sur son visage.

Le média a mis en ligne un lien vers les informations sur le nombre quotidien de patients, à partir de son compte Twitter, lorsque sur la photo d’ouverture, un orthodoxe a été choisi pour servir de « présentateur » des données sur la morbidité en Israël. Mais le réseau a pris d’assaut le media et quelques minutes plus tard, le tweet a été supprimé.

LIRE  Etats-Unis: un contrôleur aérien arrêté pour possession de bombe

On se souviendra que pendant la période Corona, le public orthodoxe a subi des incitations sévères et douloureuses de la part des médias généraux, qui l’ont poursuivi au motif qu’il était le public le plus indiscipliné pour les lois Corona et qu’il propageait le virus.

Aucun commentaires

Laisser un commentaire