Tes ennemis émanent de ton propre sein…

0
233

Drame aux Etats Unis : un fidèle de la synagogue a prévu de lancer une attaque par balle et a été arrêté à la dernière minute ! Un criminel reconnu coupable et un ancien prisonnier ont menacé de nuire à la synagogue dans laquelle il prie en Floride

Un homme menaçant d’attaquer une synagogue affililiée à ‘Habad à Fort Myers, en Floride, a été arrêté mercredi dernier. Le shérif du comté de Lee, Carmine Marsano, a annoncé jeudi matin l’arrestation d’Alfredo Sanchez, un criminel condamné par le passé.

Selon le shérif, Sanchez, 43 ans, marié et père de deux enfants a écrit mardi sur un réseau social: « J’ai les moyens et la capacité de tirer dans la synagogue ».

Sanchez a été arrêté à son domicile cet après-midi (mercredi) et restera en détention jusqu’à la prochaine audience du 23 mars. Il est à noter que la synagogue ‘Habad est à deux pâtés de maisons de la maison de Sanchez.

Le rav Yitzhak Minkovich, le rabbin de la synagogue, a confirmé que c’était sa synagogue. Il a dit de l’arrestation: « Il vienait à la synagogue, y priait et y étudiait. Il s’est porté volontaire, il a aidé. Alors oui, c’était vraiment une surprise et nous n’avons eu aucun signe annonciateur de ses projets. »

« Lorsqu’il s’agit de menaces contre une synagogue, je dirai que oui, nous la prenons très au sérieux », a déclaré le rabbin Minkowitz. « Nous travaillons en étroite collaboration avec les autorités locales, étatiques et fédérales. Nous avons ici un budget de sécurité important financé par les résidents locaux », a-t-il ajouté.

Le site Web de Winknews rapporte que non seulement le criminel condamné Sanchez allait souvent prier à ‘Habad, mais qu’il résidait récemment dans une synagogue appartenant à sa femme et à ses enfants.

LIRE  TUNNEL VISION SUR FRANCE 2

Les détectives ont trouvé quatre fusils de chasse différents, dont un fusil AK-47, chez le parent de Sanchez. Il a été arrêté et accusé de possession d’armes et de munitions. Comme mentionné, Sanchez est un criminel reconnu coupable de crimes en 2006. En avril 2006, Sanchez a été condamné à une peine de prison pour crimes impliquant des armes à feu, il a été libéré en février 2007.

Pendant l’interrogatoire, les enquêteurs du bureau du shérif ont parlé aux membres de la synagogue, révélant les détails de divers événements liés à Sanchez, qui était connu au sein de la communauté de la synagogue sous le nom hébreu « Emanuel ». Le shérif Marsano a déclaré que les enquêteurs avaient découvert des preuves qu’il y a trois mois, Sanchez avait proposé d’acheter une arme à feu de 500 $, mais que la vente n’a pas été effectuée.

Un autre fidèle de la synagogue a déclaré aux enquêteurs qu’il était chez Sanchez et a vu un pistolet noir que Sanchez essayait de cacher quand il a vu qu’il le regardait. Cette personne a dit qu’à un autre moment, Sanchez lui avait dit que s’il avait « une autre vis qui se desserrait, je pourrais aller à la synagogue et tirer sur tout le monde ».

Les enquêteurs qui ont fouillé son domicile ont trouvé des armes pleines de munitions ainsi qu’un certain nombre de caisses de munitions que Sanchez n’était pas autorisé à posséder en raison de sa culpabilité. Du matériel de nettoyage des armes à feu a également été trouvé.

Le shérif Marsano a ajouté que les enquêteurs ont appris que Sanchez visitait la maison d’un parent près de son arrestation et y a caché une arme à feu.

LIRE  France : « Israéliser la sécurité ou palestiniser les mentalités ? »

Aucun commentaires

Laisser un commentaire