Tombes juives jetée à terre au cimetière parisien de Pantin !

9
1558

 

©  Sandra Wildenstein pour Europe Israël News

Des dizaines de tombes juives ont été détruites et/ou vandalisées au cimetière parisien de Pantin.

Les faits se seraient déroulés dans la nuit de jeudi à vendredi (23-24 mars) selon une source proche du cimetière.

Seuls, les carrés juifs et les tombes juives ont été visées. On compte au moins 20 tombes détruites et/ou vandalisées, les pierres tombales cassées ou tombées à terre.

Selon un responsable « officiel » du cimetière joint au téléphone, il s’agirait d’une « accident de voiture »… Mais connaissant la configuration du cimetière il est impossible qu’une voiture puisse faire autant de dégâts.

Une voiture pourrait percuter 2 ou 3 tombes mais pas plusieurs dizaines… Il s’agit là d’une excuse de circonstance qui devra être confirmée ou infirmée par l’enquête.

Dernière mise à jour : selon une nouvelle version circulant sur les réseaux sociaux, il s’agirait cette fois d’un accident d’un camion de la mairie de Paris qui aurait percuté les tombes… Cette explication est loin d’être convaincante.

Acte antisémite ou accident ? Aucun média n’a révélé cet incident.

 

LIRE  Idéologie et fake-news, écueils du renseignement

9 Commentaires

    • Nous le rapportons également. Toutefois, cette présentation de cet incident est tout de même surprenant : un accident de voiture dans un cimetière…

      • Nous suggérons à ce lecteur de ne pas s’en prendre à ce M. Boccara, mais à la source, les dirigeants communautaires, qui affirment également cela.
        Sur le fond, bien entendu, seule une enquête policière peut jeter de la lumière sur cette affaire, mais il faut reconnaitre qu’à voir l’état des lieux, la présentation d’un « accident de la route » est plus que surprenant, d’autant plus qu’à notre avis, on ne peut pas rouler à plus de 20km/h dans une telle allée…

  1. Vu l’ampleur des dégâts, j’ai du mal à croire qu’ils aient été causés par une voiture….
    Les rues de ce cimetière sont pavées et la circulation contrôlée dès l’entrée.
    Bien évidemment une enquête va être lancée, encore une affaire à suivre qui a étrangement échappée à la loupe médiatique.
    Attendons quelques jours…
    A suivre…

  2. Ne nous emballons pas trop vite !

    Communiqué du Consistoire de Paris
    Accident au cimetière parisien de Pantin
    Lundi 20 mars 2017 à 16 heures, un accident s’est produit dans l’enceinte du cimetière parisien de Pantin. Il concernait un véhicule conduit par un couple qui se rendait à une inhumation, et un camion des services municipaux de la Ville de Paris.
    Le véhicule, n’ayant pas respecté une priorité, est entré en collision avec le poids lourd. Pour éviter la voiture, le chauffeur du camion a perdu le contrôle de son véhicule et a fini sa course dans la division 48 qui abrite des tombes juives. Treize tombes ont été dégradées.
    La police qui a procédé aux constats et aux relevés d’usage, délivrera un rapport circonstancié en début de semaine prochaine.
    Dès que l’incident a été connu, le Président du Consistoire a demandé au président de la commission parisienne de la Hevra Kadisha de se rendre sur place pour constater les dégradations et vérifier la réalité des faits.
    Le Service de Protection de la Communauté juive a confirmé la thèse de l’accident.

  3. J’ai regardé la vidéo tournée suite à  » ce regrettable accident de la route  » dans le cimetière de Pantin. J’espère qu’un constat a étéaiaau été fait. Les assurances vont prendre le dossier en main.
    Ce qui m’étonne, c’est que les dégâts ont effectivement été provoqués A L’ INTÉRIEUR DU CARRÉ.
    Ma grand-mère est enterrée à Pantin, je vais aller voir sur place.
    J’en ai assez qu’on fasse prendre des vessies pour des lanternes.

Laisser un commentaire