Tragédie en Floride après la noyade de deux personnalités importantes de la communauté Satmar

0
3505

Rav ‘Hayim Parness, 65 ans, et reb Yits’hak Rosenberg, 68 ans

 

Après avoir étudié à Bné Brak où il est né, comme beaucoup d’autres ‘Hassidim, Reb Rosenberg avait été envoyé par ses parents aux Etats-Unis au lendemain de la création de l’Etat d’Israël, afin de se rapprocher du Admour de Satmar, le « Divré Yoel ».

Peu après son mariage, il était entré dans le monde du travail et avait fondé une société de fourniture de bois pour les entrepreneurs. Il y réussit au-delà de toute espérance et put élargir sa société à tous les autres matériaux de construction, au point de devenir l’un des plus grands fournisseurs en Amérique.

Aujourd’hui, des dizaines de ‘Hassidé Satmar travaillent dans son entreprise et témoignent : « Chaque fois qu’il devait embaucher, reb Yits’hak vérifiait d’abord si un membre du Beth haMidrach cherchait du travail et s’il était en mesure de remplir les tâches qu’on lui demanderait d’accomplir,. Ainsi, le cas échéant, il l’embauchait en priorité ».

Reb Yits’hak avait fait construire un Beth haMidrach dans la Kiryath Yoël, à Monroe. Il s’agit du Hékhal Rosenberg, un Beth haMidrach dont les 1000 sièges sont exclusivement utilisés pour l’étude de la Tora.

Il y a tout juste deux ans, reb Yits’hak avait été nommé « Roch Kahal » du « Yetav Lev Satmar ».

LIRE  8.000 shekel pour "vendre" la mort d'un bébé à la frontière de Gaza

Aucun commentaires

Laisser un commentaire