La trahison d’Obama : encore pire que ce que nous pensions !

0
563

Mais le privilège d’être de Gauche l’empêchera de rendre des comptes.

https://www.frontpagemag.com/fpm/270378/obamas-treason-even-worse-we-thought-robert-spencer

Adaptation Mordeh’aï pour malaassot.com

Le Washington Free Beacon  a rapporté mercredi que « l’administration Obama a contourné des sanctions américaines clés pour accorder à l’Iran l’accès aux milliards en devise forte malgré des assurances publiques l’administration n’a été engagée dans une pareille action, selon une nouvelle enquête du congrès. »

« L’enquête, publiée mercredi par le sous-comité permanent des enquêtes de la Chambre, dévoile les efforts secrets des hauts responsables de l’administration Obama pour garantir aux pays européens qu’ils seraient passibles de sanctions américaines s’ils faisaient des affaires avec l’Iran. »

Cette révélation survient après les nouvelles qui ont été révélées en février, selon Bill Gertz dans le Washington Times : « Le gouvernement américain a retracé une partie des 1,7 milliard de dollars remis à l’Iran par l’administration Obama à des terroristes soutenus par l’Iran dans les deux années depuis que l’argent a été transféré. « 

Il y a une loi qui s’applique à cette situation. Quiconque, par allégeance aux États-Unis, fait la guerre contre eux ou adhère à leurs ennemis, leur apportant aide et réconfort aux États-Unis ou ailleurs, est coupable de trahison et doit être puni de  mort, ou doit être emprisonné au moins cinq ans et s’acquitter d’une amende d’au moins 10 000 $ ; et sera dans l’incapacité d’occuper une charge quelconque aux États-Unis. « 

Dans un environnement politique sain, Barack Obama serait jugé pour trahison.

Barack Hussein Obama a planté des graines qui porteront des fruits amers pendant des années, et probablement dans les décennies, à venir. Il est, sans aucun doute, le pire président de l’histoire américaine. Fillmore, Pierce, Buchanan? Oui, les présidents bonne pâte ont fait la guerre civile inévitable, mais le pire est venu plus tard. Subvention? Aveugle à la corruption mais il y a eu pire que lui aussi – Wilson!  Ce bigot presbytérien au cœur noir et qui a sans doute donné au monde Hitler et la Seconde Guerre mondiale, donc il est définitivement dans le carré final.

LIRE  L'innocence du Hezbollah au Liban

Mais il y a une chose que Barack Obama a de plus que tous les concurrents: la trahison.

Il a déversé des centaines de milliards de dollars sur la République islamique d’Iran. Il y a ceux qui disent: « C’était leur argent. Il appartenait au gouvernement iranien mais il était gelé et non payé depuis 1979. « En effet, et il y avait une raison à cela: même Jimmy Carter, qui a rendu la République islamique d’Iran possible, n’a pas pensé à cet argent, qui avait été payé par le gouvernement du Shah pour un marché d’armes annulé, il n’appartenait pas aux mollahs qui ont renversé le Shah.  De même, Reagan, George HW Bush, Clinton et George W. Bush pensaient tous que l’argent n’était pas dû à la République islamique mais dû au Shah.

Seul Barack Obama n’en a pas tenu compte.

La définition de la trahison est de donner de l’aide et du réconfort à l’ennemi. Les dirigeants de la République islamique d’Iran ordonnent à leur peuple de chanter « mort à l’Amérique» dans les mosquées tous les vendredis et promettent à plusieurs reprises qu’ils détruiront finalement les États-Unis d’Amérique et l’État d’Israël.  Comment leur donner des milliards et les aider à contourner les sanctions appliquées par le gouvernement américain, n’est-ce pas de la trahison?

D’autres présidents ont été incompétents, corrompus, malhonnêtes, mais ont commis une trahison à une échelle qui ne pourrait rivaliser avec la trahison de Barack Obama!

Les Iraniens exploitent également un réseau mondial d’organisations terroristes jihadistes, dont l’un, le Hezbollah, est actuellement très actif au Mexique, avec l’intention manifeste de traverser la frontière et de commettre des massacres djihadistes contre des Américains. Obama a donné un formidable coup de pouce à ces initiatives, ainsi qu’au programme nucléaire iranien, avec son accord nucléaire qui a donné aux Iraniens des centaines de milliards de dollars et essentiellement le feu vert pour fabriquer des armes nucléaires, en échange de rien.

LIRE  Tsahal se moque du Hamas : “Voici ce qu’il reste du bureau d’Ismaël Haniyeh”

On ne sait pas quand les pires conséquences de l’aide et du confort d’Obama à la République islamique d’Iran se feront sentir. Mais ils seront probablement ressentis d’une manière ou d’une autre. Même si le président Trump se déplace rapidement pour rétablir les sanctions et avertir l’Iran que son activité nucléaire et son aventurisme mondial ne seront pas tolérés, ces milliards ne peuvent être récupérés, et les Iraniens ont déjà dépensé beaucoup pour leur cause du djihad.

Pendant que cette catastrophe se joue, il y a un homme qui ne subira aucune conséquence: Barack Obama. C’est le privilège d’être de gauche. C’est bon d’être un gauchiste puissant à Washington de nos jours. Les lois? Bah! Les lois sont faites pour les Conservateurs.

Aucun commentaires

Laisser un commentaire